iStock

Condos : hausse importante du prix à MTL

Au mois de décembre, les ventes résidentielles ont bondi de 10% dans la grande région de Montréal comparativement à décembre 2016. Mais ce qui retient l’attention, c’est la hausse du prix des copropriétés.

Mathieu Cousineau, président du conseil d’administration de la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM), explique :

iStock
iStock

«La copropriété vient d’enregistrer sa plus forte augmentation mensuelle de prix en près de 7 ans. Le nombre de mois d’inventaire de copropriétés est en constante diminution depuis deux ans et cela se reflète de plus en plus par des pressions à la hausse sur les prix. Plusieurs secteurs affichent même des conditions du marché à l’avantage des vendeurs dans ce segment.»

Voici les faits saillants du mois de décembre pour la grande région de Montréal, provenant de la banque de données Centris.

Variation des ventes par secteurs

  • Quatre des six* principaux secteurs géographiques de la RMR de Montréal ont enregistré des hausses du nombre de transactions en décembre.
  • Les secteurs de Laval, de l’île de Montréal et de la Rive-Sud ont donné le ton, enregistrant de fortes hausses des ventes, de 20 %, de 15 % et de 15 % respectivement.
  • Le secteur de Saint-Jean-sur-Richelieu a pour sa part affiché une augmentation plus ténue des ventes, de l’ordre de 5 %.
  • Deux secteurs, soit la Rive-Nord (-4 %) et Vaudreuil-Soulanges (-10 %) ont toutefois connu des replis d’activité par rapport à décembre 2016.

Statistiques par catégories de propriétés

  • Le segment de la copropriété est bouillonnant : il affiche une augmentation de 35 % du nombre de transactions et les 978 ventes conclues en décembre représentent un record pour cette période de l’année.
  • Les plex de 2 à 5 logements ont pour leur part connu une hausse de 5 % des ventes, tandis qu’une diminution de 1 % a été enregistrée à ce chapitre pour la maison unifamiliale.

Au chapitre des prix

  • À l’échelle de la RMR, le prix médian des maisons unifamiliales s’est établi à 305 000 $ en décembre, soit 2 % de plus qu’un an plus tôt.
  • Du côté des plex, le prix médian a crû de 3 %, alors que la moitié des unités ont été vendues à plus de 484 000 $.
  • La copropriété s’est encore ici démarquée, son prix médian ayant atteint 265 000 $, ce qui représente une progression de 8 % depuis un an.
  • L’offre de propriétés résidentielles à vendre s’est repliée pour un 27e mois consécutif. En décembre, on dénombrait 24 520 inscriptions résidentielles en vigueur dans le système Centris®, c’est-à-dire 9 % de moins qu’un an plus tôt.

Photos: istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page