Rembourser l’hypothèque ou cotiser au REER?

Il est bon d’établir un équilibre entre le remboursement du prêt hypothécaire et l’investissement dans le REER. Voici pourquoi.

Dans un monde idéal, rembourser entièrement son prêt hypothécaire avant de cotiser à un REER serait une approche avantageuse. Cela demanderait, bien sûr, une discipline de fer.

En effet, après le dernier remboursement de votre prêt hypothécaire, il faudrait mettre de côté le même montant par mois pour investir dans votre retraite. Pas évident!

Shutterstock (Desjardins)
Shutterstock (Desjardins)

Une autre stratégie consiste à cotiser de façon importante à son REER avant d’acheter une maison. Encore une fois, cela a des conséquences. Acheter une résidence, c’est une décision qui dépasse l’aspect financier; c’est un choix de vie que vous ne voulez peut-être pas trop retarder. Cela dit, le REER auquel on a contribué tôt peut permettre d’être propriétaire plus rapidement avec l’aide du Régime d’accession à la propriété (RAP).

C’est pourquoi, la plupart du temps, il est bon d’établir un équilibre entre le remboursement du prêt hypothécaire et l’investissement dans le REER. Et ce, même si les taux de rendement sur les REER sont plus bas que les taux de l’emprunt hypothécaire. Continuer la lecture

iStock

Différentes manières de peindre

Peindre une surface en violet -ou toute autre couleur- est un exercice banal en soi, mais il existe des techniques pour doter la finition d’un effet recherché, riche et parfois spectaculaire. Ces techniques sont trop nombreuses pour les énumérer toutes. Limitons-nous aux plus courantes d’entre elles, qu’on a parfois tendance à oublier.

iStock
iStock

La peinture à l’éponge naturelle consiste à donner à la surface à peindre un aspect moins lisse, moins léché, donc plus naturel. Ou bien vous peignez directement avec l’éponge, ou bien vous utilisez le pinceau ou le rouleau dans un premier temps pour ensuite revisiter la surface avec l’éponge. Si celle-ci est synthétique, le résultat sera un brin différent. L’utilisation d’un glacis ou l’ajout d’un peu d’eau dans une peinture au latex augmente la translucidité de la peinture et renforce la puissance de l’effet. Exemple de combinaison de couleurs: un bleu sombre appliqué sur un bleu clair donnera l’impression d’un ciel orageux. Continuer la lecture

iStock

Le luxe royal du violet

Un rouge violet, un bleu violet, un coucher de soleil tirant sur le violet, le violet des montagnes à l’horizon, le teint violet à cause d’un froid intense, tous ces exemples évoquent quelque chose de sombre et de froid. Et pourtant, existe-t-il en décoration une couleur plus riche et plus somptueuse que le violet?

Issu d’un mélange de bleu et de rouge, le violet est sans contredit la couleur du luxe par excellence. Toute pièce affichant un violet omniprésent acquiert de l’éclat, pour ne pas dire de la splendeur. Seul le pourpre peut rivaliser en termes de faste royal.

Avez-vous déjà entrevu un capitonné violet, que ce soit un meuble ou un mur? C’est luxueux, imposant, presque royal. Dans une chambre à coucher dotée d’un lit baldaquin et de chandeliers, tout tissu de couleur violet, c’est encore mieux.

Combiné au noir, le violet donne une richesse insoupçonnée à condition qu’une rivière de lumière naturelle s’autorise à entrer dans la pièce. Sinon, de multiples projecteurs encastrés diffuseront un éclairage minimum pour éviter une ambiance sombre et surchargée. Continuer la lecture

Et si je me trompais?

Il y a de ces aspirants propriétaires qui tournent en rond durant des années. Achète, achète pas? Ils visitent un tas de maisons (plex ou copropriété) sans jamais se décider. Certaines leur plaisent, beaucoup même, mais ils leur tournent le dos au dernier moment.

iStockphoto
iStockphoto

Excès de prudence? Manque de confiance en ses moyens? Peur de payer trop cher? Trop d’histoires d’horreurs entendues? Trop frileux pour faire face à l’hypothèque? Budget trop serré? Peur de la maladie? Tous ces motifs sont humains.

Par contre, ils se font irrationnels lorsque le budget, s’il est bien géré, permet une transition sans heurts de l’état de locataire à celui de propriétaire. L’argent est là, mais l’aspirant propriétaire repousse continuellement en avant la décision finale. Au bout du compte, le rêve de sa vie risque de lui échapper. Continuer la lecture