Votre piscine peut tuer!

Le beau temps est arrivé! Sans être la canicule, les journées chaudes se suivent au lieu de se diviser à raison de deux à trois par semaine. Comme un sondage indiquait récemment que 40% des Canadiens, vu la récession, avaient décidé de passer leurs vacances chez eux, qui deviendra la vedette? La piscine! Depuis le temps qu’on attend!  Sauf que…!

Le Centre de traumatologie de L’Hôpital de Montréal pour enfants du Centre universitaire de santé McGill se fait un devoir de rafraîchir la mémoire des parents au sujet du risque de noyade qui, chaque été, fait son lot de victimes. Qu’elle soit creusée ou hors terre, votre piscine peut tuer! Le personnel du Centre de traumatologie en sait quelque chose puisque les premiers enfants sauvés in extremis de la noyade ont déjà franchi la porte de l’établissement. Et la première victime aussi!

Il revient aux parents de surveiller le va-et-vient autour de la piscine. D’ailleurs, la plupart des noyades au Canada  -60 enfants de 14 ans ou moins par année en moyenne sans compter les 140 rescapés- surviennent dans les piscines résidentielles, les piscines publiques étant  étroitement  surveillées. 

Statistique intéressante : la moitié des noyades impliquant des enfants d’un à quatre ans au Canada se produisent au Québec. C’est pourquoi le gouvernement Charest compte légiférer pour obliger les propriétaires à installer une clôture autour de la piscine. Le Centre de traumatologie va plus loin : il veut pousser les municipalités à adopter de nouveaux règlements afin de priver chaque enfant d’un accès direct à la piscine, que ce soit à partir de la maison ou de la terrasse.

 

Voici des conseils à l’adresse des parents :

 

-Vos yeux doivent fixer l’eau sans arrêt lorsque vos enfants y pataugent, les vôtres ou ceux d’un adulte responsable.

 

-Vous devriez installer des barrières à fermeture et verrouillage automatique et vérifier leur fonctionnement sur une base régulière.

 

-Vos enfants de 5 ans et moins et ceux qui ne savent pas nager, peu importe leur âge, doivent porter des vêtements de flottaison individuels ajustés à leur taille.

 

-Vos enfants devraient avoir suivi des cours de natation avant de plonger l’orteil dans la piscine.

 

-Vous videz les pataugeoires une fois que les enfants ne jouent plus. 

 

-Vous ne laissez jamais des enfants sans surveillance près d’un spa.

 

-La connaissance des techniques de sauvetage est un atout non négligeable.

 

Toujours se rappeler que votre enfant peut se noyer dans 5 centimètres d’eau. Et vu son âge, il agit davantage par impulsion que par raisonnement. C’est la nature humaine qui veut ça!

Pour obtenir des infos supplémentaires concernant les mesures de sécurité: www.thechildren.com/trauma/fr/. Au sujet du Centre de traumatologie de McGill : www.hopitalpourenfants.com.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone