Voisins bruyants: solutions

iStockphoto
iStockphoto

Ayant lu notre billet Avant de craquer, insonorisez!, publié récemment, une lectrice du blogue nous demande: « Pourriez-vous me dire quelle est la meilleure méthode d’insonorisation en ce qui concerne non pas le son mais les bruits de pas? J’ai une locataire au-dessus de moi qui marche très fort. De plus, j’entends lorsqu’elle ferme ses portes d’armoires, etc. Étrangement, je n’entends pas sa télévision ou sa radio, mais j’entends son téléphone alors que sa voisine de palier se trouve être moins bruyante ou brusque et je ne l’entends presque pas. Mon mari me dit que l’insonorisation n’est bonne que pour le son de la voix, de la télé, etc., mais pas pour les bruits de claquement ou de pas lourds sur le plancher. Quelle serait la meilleure méthode d’insonorisation pour ma problématique? »

Voici notre réponse:

Toutes nos sympathies madame car le bruit peut devenir agressant par moment. Il faut dire que tout est une question de durée, d’intensité et de fréquence, comme nous le mentionnons dans le billet Silence on vit!  portant sur le nombre de décibels permis et le droit de jouir paisiblement des lieux.

Sachez toutefois que votre conjoint a raison. Certains planchers, même ceux de béton, transmettent les sons de vibration, de coup, etc.

Cela dit, il existe des façons d’insonoriser totalement une pièce. Exemple: les studios d’enregistrement. Vous devez alors insonoriser les fenêtres, les portes et leurs cadres, le plancher, les murs, le plafond. Sans oublier les prises électriques et les plafonniers. Le coût est élevé et cela demande l’aide de professionnels. C’est pourquoi certains optent pour d’autres solutions.

Dans un ancien billet – qui n’est malheureusement plus disponible – nous recommandions, pour une chambre d’adolescent située sous celle des parents, d’isoler le plafond et les murs au moyen d’un isolant en nappes, en fibre de verre ou en fibre de roche (de 10 cm). Il y a aussi la barre résiliente qui absorbera les sons plutôt que de les transmettre. L’utilisation d’un panneau de gypse anti feu, plus dense qu’un panneau de gypse ordinaire, donnera une meilleure performance sur le plan de l’insonorisation.

Si on vous parle de boîtes d’œufs, cela ne fonctionne pas finalement car elles sont trop minces aujourd’hui.

Une autre solution serait d’aller cogner à la porte de votre voisine et de lui offrir des feutres à installer sur ses portes d’armoires. Si vous avez un bon sens de l’humour, offrez-lui une paire de pantoufles ou des souliers à semelle de caoutchouc. Cela vous coûtera moins cher que des rénovations.

Ne riez pas, une lectrice nous a déjà raconté qu’elle ne se rendait pas compte qu’elle faisait tant de bruit en marchant et en fermant ses portes. Lorsque sa voisine lui en a gentiment parlé, elle a mis des feutres à ses portes et porté une attention toute particulière au bruit de ses pas.

En guise de complément, nous vous invitons à lire un autre de nos billets sur le sujet: Coupez le son !

Au plaisir d’avoir de vos nouvelles pour la suite.

Photos : iStockphoto

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone