Le vinaigre comme herbicide et anti-fourmis

iStockphoto LP
iStockphoto LP

Profiter du bel aménagement de ma cour arrière est, pour moi, parmi les plus grandes joies de l’été. Je m’installe dans ma balançoire avec un bon livre, que bien souvent je n’ouvre pas, et je prends plaisir à poser mon regard sur la beauté qui m’entoure. Paix et sérénité assurées.

Mais parfois mes yeux sont attirés par des pousses insistantes dans les interstices du trottoir en pavé sillonnant les lieux. Certains pourraient considérer que ça ne gâche rien mais, pour ma part, ça va à l’encontre de mes critères esthétiques tout en nuisant à ma capacité de relaxation.

Je sais qu’il existe des herbicides, semble-t-il efficaces, en vente dans les centres de jardinage. Toutefois, mon côté écolo se rebiffe à utiliser ces produits. J’ai donc opté pour la méthode manuelle. À quatre pattes sur le trottoir,  enlevant une par une toutes les mauvaises herbes.

Je me disais qu’en procédant aussi minutieusement, j’arriverais à retirer toutes les racines et que ça ne repousserait plus. C’était sans compter sur la persévérance des mauvaises herbes. Après quelques séances de ce genre, j’ai plutôt favorisé la méthode de la pelle. Je donne à la pelle un certain angle et, en poussant en direction des plantes indésirables, je les coupe. C’est beaucoup plus rapide, c’est efficace, mais ça repousse toujours.

Cette semaine, j’ai découvert que le vinaigre est un herbicide efficace et écologique. J’aurais bien aimé le savoir au début de l’été mais mieux vaut tard que jamais. Il n’est cependant pas sélectif. Vous devez donc ne l’utiliser que dans un espace délimité, sinon il s’attaquera également à toutes les plantes présentes.

Il semble qu’avec une concentration de 5% d’acide acétique, le vinaigre soit efficace sur les tiges des mauvaises herbes vivaces mais très peu sur leurs racines. Très peu efficaces également avec les annuelles. Mais si vous optez pour une concentration en acide acétique de 10 à 20 %, vous obtiendrez de bons résultats. Vous pouvez vaporiser le vinaigre directement sur les plantes sélectionnées. Elles sècheront, du feuillage jusqu’à la racine.

De plus, il semble que ça puisse contribuer à éradiquer, par la même occasion,  la présence de nids de fourmis sous le pavé. J’ai lu, sur le site cité à la fin , qu’une personne ayant versé du vinaigre sur son pavé deux soirs consécutifs, au printemps, n’a plus eu de mauvaises herbes et de fourmis de l’été!

J’ai décidé de procéder dès maintenant.  Ce qui reste de mauvaises herbes sera alors disparu et peut-être que ça ne repoussera plus au printemps prochain. Sinon, ce sera un travail bien peu exigeant et onéreux que de refaire ce traitement.

Source photo : iStockphoto LP
Source : Apple-cider-vinegar-benefits.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone