Vieillir à la campagne

De tous les visiteurs au Salon chalets et maisons de campagne l’an dernier, 55% étaient des baby boomers âgés de 45 à 65 ans. En guise de comparaison, les jeunes familles professionnelles ne représentaient qu’un visiteur sur quatre.

Selon les gens du milieu, le marché du chalet et de la maison à la campagne est en effervescence ces dernières années justement à cause des baby boomers qui, les enfants ayant quitté, veulent vivre le reste de leur vie tranquilles dans un décor rustique. Un facteur qui explique entre autres la montée des prix.

L’achat d’une résidence à la campagne par un baby boomer doit être analysé sous tous les angles car celui-ci, en général, compte y vivre ses dernières années. C’est le rêve de plusieurs baby boomers d’ailleurs: posséder un condo à la ville et une résidence à la campagne pour profiter des plus beaux moments de l’année.

Mais vieillir à la campagne n’écarte pas tous les désagréments qu’apporte l’âge. La propriété champêtre doit comporter, dans la mesure du possible, une rampe d’accès pour personne à mobilité réduite, une chambre des maîtres située au rez-de-chaussée advenant le cas où monter à l’étage deviendrait un exercice périlleux, une fenestration abondante pour se garder bien au chaud et réduire les factures d’électricité (les revenus se font rares à la retraite), une fosse septique et un champ d’épuration qui respectent les normes environnementales pour éviter les ennuis qui semblent toujours plus lourds à porter à un certain âge.

Pour revenir au Salon chalets et maisons de campagne, un visiteur sur deux déclarait être activement à la recherche d’une propriété. De ce lot, 19% avaient bien l’intention de trouver la perle rare dans les six mois suivant leur visite. D’ailleurs, le salon semble avoir frappé dans le mille avec son programme puisque près de trois visiteurs sur quatre ont déclaré que leur visite allait influencer leur décision d’achat.

Fait à noter: 56% des visiteurs ne possédaient ni chalet ni résidence à la campagne. Au Stade olympique, où se déroulera le salon édition 2010 du 18 au 21 février, ils pourront observer de près cinq maisons grandeur nature, tous des modèles au design différent.  Autre statistique intéressante : 29% des visiteurs mijotaient un projet de rénovation pour leur résidence secondaire.

Ces chiffres sont tirés d’un sondage mené l’an dernier auprès des visiteurs. Vous êtes friand de statistiques? Allez sur le site du Salon http://salonchalet.com/

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone