Vendre sa maison rapidement au prix voulu

 

La pelle mécanique creuse profondément contre la fondation. La terre s’accumule dans la cour arrière. Curieux, je m’avance vers le propriétaire de la maison : « T’as un problème? » Il sourit : « Non, j’agrandis ma cuisine. » Il enlève sa casquette et se passe la main dans les cheveux. « La famille grossit et on a de moins en moins d’espace, dit-il. On aurait bien voulu acheter une autre maison, moi et ma femme. On a en visité plusieurs! » Il secoue la tête. « Mais on n’a rien trouvé. Non seulement, les gens demandent un prix de fou, mais il y a un tas de rénovations à faire! Le toit, le balcon, les fenêtres! Moi, acheter pour ensuite rénover à grande échelle, ça ne me tentait pas. J’ai décidé de demeurer ici et d’agrandir à place. »

Je lui explique que sa voisine, que je connais bien,  appelons-la Carmen, va mettre sa maison en vente prochainement. Carmen se fera construire dans un village près de Drummondville. L’entrepreneur qui bâtira sa maison lui a offert de changer toutes ses fenêtres avant la mise en vente. Le toit avait été rénové l’été dernier. Une chose de faite!

L’homme, appelons-le Richard, hoche la tête en regardant la maison de sa voisine: « Elle n’aura pas de difficulté à vendre, c’est certain, dit-il. J’ai un couple d’amis qui vient justement d’acheter dans le coin. Une belle petite maison propre, pas de rénovations à faire. Ils ont sauté dessus! »

Ce que Richard ne sait pas, c’est que l’entrepreneur s’est aussi engagé à revamper le patio abîmé à l’arrière de la maison de Carmen. L’ancien propriétaire s’était improvisé bricoleur et avait érigé le patio directement sur la terre. Avec les mouvements du sol au cours des années, le béton a craqué de partout. De la végétation émerge des fissures et le bois tout autour du patio a pourri. « Pas besoin de le refaire au complet, avait expliqué l’entrepreneur, sinon on devra tout casser le béton.  Ca va coûter cher pour rien! J’ai mon idée et ça va être aussi efficace! Autre chose : je vous conseille de changer le plancher de votre cuisine. On va mettre de la belle céramique. Tout le monde aime ça de la céramique! C’est propre, facile à nettoyer et ça paraît toujours bien. »

En attendant la mise en vente de la maison, des amis de Carmen  lui ont vivement conseillé d’apporter d’autres changements mineurs si elle voulait vendre rapidement : « Tu as trop de plantes dans ta cuisine. Elles sont belles mais énormes! Elles bouffent trop d’espace!  Il faut en garder juste deux ou trois. Comme ça, les visiteurs auront l’impression d’entrer dans une grande cuisine. Aussi, le bleu de ton salon, c’est trop sombre! Les gens aiment la clarté. Repeins-le avec une couleur plus claire. Comme ta salle de bain d’ailleurs! Ca coûte pas cher et c’est pas  long à faire! »

Sans même le savoir, l’entrepreneur et les amis de Carmen lui ont fait une leçon de Home Staging, terme américain qui se traduit par l’expression « valorisation résidentielle » en français. Le Home Staging  est un art. Il consiste à retaper une maison à peu de frais afin de séduire les acheteurs qui franchiront la porte.

Parions que les propriétaires qui n’avaient pas su convaincre Richard d’acheter leur maison ne connaissaient rien au Home Staging. Sinon, Richard aurait déjà emménagé dans une toute nouvelle maison avec sa famille. C’est ce qu’il souhaitait au début! Et parions que son couple d’amis qui a « sauté » sur une maison du coin était tombé sur un propriétaire qui avait pris soin de valoriser sa maison avant de la mettre en vente. Aujourd’hui, il jubile probablement parce qu’il a vendu sa maison au prix recherché.

J’y reviens lors du prochain billet, dans quelques jours. À suivre!

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone