Élémentaire, mon cher Watson!

iStock
iStock

Vous avez ciblé les rénovations à réaliser pour obtenir le prix que vous désirez pour votre propriété. Vous avez trouvé un courtier qui vous inspire confiance. L’équipe est donc en place. Vous planterez bientôt l’écriteau «À vendre» sur le terrain.

Bien entendu, vous avez songé à l’essentiel. Sinon, tout ce que vous avez fait jusqu’à maintenant aura été inutile. Se pourrait-il que certains d’entre vous plissent le front en se demandant: «C’est quoi au juste, l’essentiel?»

Quand ma mère rend visite à quelqu’un pour la première fois, elle se fait un devoir de scruter les coins de chaque pièce. Si les coins ont le malheur d’être sales ou négligés, le verdict est terrible: le propriétaire est un malpropre. Les murs ont beau être impeccables, les meubles et tout le reste, le propriétaire est un malpropre. Ou plutôt, il est propre mais en surface seulement. Pas bon signe. Le malheur, c’est que plusieurs personnes ressemblent à ma mère. Elle n’est pas seule.

C’est un peu extrême comme réaction, j’en conviens. Où je veux en venir, c’est que beaucoup de propriétaires oublient d’effacer les marques de négligence qu’un futur acheteur risquera de remarquer.

Un simple détail peut être catastrophique: un fil d’alimentation électrique qui pend au plafond, des trous laissés à découvert après le retrait d’un rail de projecteurs, de la saleté entre les tuiles de la salle de bain ou au bas d’un rideau de douche usé à la corde, un atelier ou un garage en désordre, un tapis qui n’a pas été lavé depuis des années.

Peut-être que vous vous dites: «Tant pis pour l’acheteur un peu trop capricieux, il ne sera pas le seul à visiter ma propriété.» Et si c’était justement lui, l’acheteur disposé à payer votre prix? Vous êtes mal parti s’il coche la case «suspect» dès sa première visite.

Pour obtenir le prix que vous désirez, vous devez mettre toutes les chances de votre côté. Tout bon courtier vous le dira. Et n’oubliez pas de bien nettoyer les coins de chaque pièce au niveau du sol.

À lire (si vous vendez votre propriété):

Le bon moment pour vendre

Rénover avant de vendre?

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone