Une touche de « testostérone » dans votre bureau?

Si vous aimez la couleur nuit arctique, vous serez servi. Au fond, testostérone ou nuit arctique, c’est la même couleur, mais vu par les hommes. Dans un communiqué de CIL, on découvre une panoplie de couleurs rebaptisées au masculin.

Source : CIL

« Dans le cas du nom de la peinture, les gens ont une réaction émotionnelle et nos recherches indiquent que les hommes réagissent à un nom différemment des femmes », indique Alison Goldman, directrice des communications chez CIL. « CIL est emballée d’être la première à lancer une collection de couleurs conçues spécifiquement pour les hommes, car si on en croit nos études, bien qu’un plus grand pourcentage de femmes choisissent les couleurs de la maison, c’est souvent l’homme qui donne l’accord final. »

La créativité part toujours d’un concept existant. L’équipe de marketing de CIL a bien compris ce principe. Je vous invite donc à changer vos lunettes et à vous laisser émouvoir par les noms choisis par 15 000 Canadiens d’un bout à l’autre du pays grâce à Facebook.

Selon vous, à quoi ressemble un agencement de couleurs Chaîne de vélo, Vieux joggings et Espadon ? Un petit coup de pouce peut-être ?

Voici des noms version homme accompagnés de celle plus féminine. Alors, à quoi ressemble un agencement de couleurs Sang de vulcain plutôt que Vert conte de fée, Lendemain de veille au lieu de Gemme bleue, et Scie ronde au lieu de Parc Lexington ? Pour ceux et celles qui n’avaient pas deviné, la photo de la salle de bain correspond au premier ensemble et la salle de jeux au deuxième.

Source : CIL

Sans photo maintenant, imaginez à quoi peuvent ressembler les couleurs : 4 x 4 boueux ; Gris mécanique ; Patinoire d’hiver ; Vaisselle qui coûte cher ?

4 x 4 boueux au lieu de Gris plateau,

-Gris mécanique au lieu de Son mystérieux,

-Patinoire d’hiver plutôt que Merveilleusement bleu,

-Vaisselle qui coûte cher plutôt que Pilier

Plusieurs couples auront peut-être plus de facilité à s’entendre sur le choix des couleurs maintenant qu’ils ont les « bons » mots pour s’exprimer et susciter l’intérêt.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone