iStock

Un sous-sol écologique

Même le sous-sol n’échappe pas au concept de la maison durable. Si vous envisagez des rénovations à l’étage inférieur et que vous êtes sensibilisé à l’avenir de la planète, voici un très court résumé du chemin à suivre, selon les experts d’Écohabitation.

C’est le moment idéal pour procéder à un test de radon, ce gaz cancérigène dont on entend de plus en plus parler. Vous trouverez l’appareil de détection dans un grand centre ou chez un quincaillier. Si le taux est élevé, Écohabitation vous propose un système pour l’évacuation du gaz.

Sceller le chauffe-eau et les tuyaux de plomberie avec un matériau isolant permet de réduire de façon considérable vos factures reliées à la consommation d’énergie.

iStock
iStock

Privilégiez le gypse synthétique (recyclé) pour les murs et le plafond. Il est plus écologique que le gypse naturel.

Optez pour des peintures et des enduits sans composé organique volatil (COV) ni alkyde.

Blocs de verre, carreaux de verre ou de terre cuite ou de pierres naturelles, lambris de bois, panneaux MDF, pâte de verre, pierres et briques décoratives recyclées sont tous des matériaux considérés durables et écologiques.

iStock
iStock

De préférence, évitez les plafonds suspendus.

Refaire une beauté au plancher est l’option la plus écologique qui soit concernant le sol. Sinon, vous pouvez acheter un plancher récupéré chez un marchand qui vend des matériaux de construction recyclés ou qui se spécialise en récupération architecturale. On en trouve parfois dans les petites annonces des particuliers. Vous voulez du neuf? Bambou, béton, bois massif, bois contrecollé, céramique, porcelaine, grès, ardoise, granite, travertin, limestone – pierre calcaire, liège et marmoléum (appelé autrefois linoléum) sont recommandés. Oubliez le vinyle et le prélart PVC.

Pour les portes et moulures, le mieux est de les rafraîchir, de les repeindre, de les rénover. Des pièces uniques sont également disponibles chez les marchands de matériaux de construction recyclés ou ceux spécialisés en récupération architecturale. Vous en trouverez peut-être dans les petites annonces.

Pour du neuf, les experts d’Écohabitation suggèrent des portes en bois plein ou creuses en bois composé, des moulures en fibre de moyenne densité (MDF) et du pin jointé pré peint. Le bois massif et les essences locales sont chaudement recommandés. Pour les boiseries, tournez-vous pour les boiseries vers les finis naturels et sans COV et recouvrez les surfaces de scellant non toxique au besoin.

Comme tout travail d’importance, confiez vos déchets à une entreprise de recyclage ou apportez-les à un centre de tri, un écocentre ou chez un recycleur professionnel.

Le site web d’Écohabitation vous explique de long en large le pourquoi de chacun de ces choix. Et bien d’autres choses aussi.

Photos : iStock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page