Un fantasme de propriétaire

 

Hier, je vous ai parlé du globe-trotter Bruno Blanchet et du choix déchirant auquel font face une bonne partie d’entre nous : voyager ou s’acheter une maison. Voir du pays chaque jour ou jouir du confort du cocooning? À moins d’être riche comme Crésus, on peut difficilement posséder une maison et, en même temps, se transformer en Ulysse.

Je reviens là-dessus parce que récemment je me suis tapé le film Up! Qui dit distribution Walt Disney dit film familial! C’est donc un film léger qui s’adresse autant aux enfants qu’aux adultes.

C’est un film entièrement fait à l’ordinateur. C’est le neveu de ma copine, étudiant en graphisme au cegep Ahuntsic à Montréal, qui nous l’avait suggéré. Vous verrez, avait-il dit, sur le plan technologique c’est un petit bijou. Venant d’un gars formé en graphisme, c’était plutôt convaincant. Et l’histoire est originale, avait-il ajouté.

On a donc loué Up! Oui, c’est bien fait graphiquement. Oui, le vieil homme est très attachant (Il ressemble à s’y méprendre à Spencer Tracy incarnant le vieux Santiago dans Le vieil homme et la mer). Mais pour un chroniqueur oeuvrant dans l’univers de l’habitation comme Casarazzi, l’intérêt est ailleurs.

Je ne parlerai pas trop de peur de vous dévoiler l’intrigue. La seule chose que je peux vous dire, c’est que le vieil homme réalise un rêve vieux comme le monde: il voyage avec sa maison sur le dos. Pour être plus précis, disons que le bonhomme emmène sa maison partout avec lui. C’est assez marrant à voir.

Au début, on trouve ça drôle. Puis, à mesure que le film avance, on se prend d’affection pour le vieil homme qui trimballe sa maison tout en voyageant. Et on se dit : « Ce serait fou si on pouvait le faire! » Le temps d’un film, le vieil homme règle un dilemme vieux comme le monde.

Une histoire que Jules Verne aurait aimé écrire. Après « L’homme qui plantait des arbres », voici « L’homme qui transportait sa maison ». Un film que je conseille à tous les passionnés d’habitation. Vos enfants vont adorer. D’autant plus que le film a remporté un tas de prix.

(Photo Google)

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone