Un écran sonore pour un meilleur sommeil

Reveil Cadran Ecran Sonore ISTOCKPHOTO art-de-vivre
iStockphoto

Saviez-vous que le fait de se concentrer sur un son répétitif est une méthode d’auto hypnose qui aide à s’endormir? Pour moi, ça fonctionne. En croisière, je me laissais bercer par le son des moteurs. Que dire des ronronnements de mon chat! La majorité du temps, je réussis à me rendormir dans la nuit en me concentrant sur la respiration de mon amoureux.

Ma belle-sœur dirait que mon amoureux ne ronfle pas à faire dérouler le papier peint, lui! C’est qu’elle se plaint de mon frère depuis des années. Ils font donc chambre à part. Ils sont des milliers de couples à vivre la même problématique.

J’ai une petite nouvelle pour eux. Il faudra trouver une autre excuse pour faire chambre à part. Il existe un écran sonore qui permet aux conjoints et conjointes de retrouver le sommeil aux côtés des ronfleurs. L’appareil existe depuis une cinquantaine d’années. Pourquoi ne pas l’avoir acheté avant? Ils ne le savaient peut-être pas. Laissons-leur le bénéfice du doute.

Je dois avouer qu’il est plus facile de se concentrer sur un son régulier. Voilà la force des appareils Sound Screen. Ils produisent un écran contre le bruit extérieur en diffusant un bruit plus « adéquat ». C’est pour cette raison que plusieurs thérapeutes ou autres professionnels utilisent ces appareils. Non pas pour hypnotiser leurs clients, mais pour les protéger des oreilles indiscrètes ou des murs de carton.

On pense à protéger par exemple les secrets professionnels, l’intimité des gens ou les propos incriminants. Les professionnels placent ces écrans à l’extérieur du bureau la plupart du temps. Certaines personnes qui passent devant la juge à la Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction, appelé Commission Charbonneau ou CEIC, doivent sûrement connaître ces appareils.

Farce à part, ces appareils coûtent une centaine de dollars. Selon le fabricant, deux grands modèles s’offrent à vous.

Un modèle qui ne diffuse que le son d’un ventilateur. La vitesse peut être variable ou non. Ce bruit de fond est aussi appelé « White Sound ». Son efficacité consiste à améliorer le sommeil.

L’autre option : des modèles offrant divers sons : le son des vagues, de la pluie et plusieurs autres qui peuvent se mélanger avec des chants d’oiseaux par exemple.

Pourquoi ne pas installer un mini ventilateur dans ce cas, direz-vous? Il faudrait vérifier, mais mon hypothèse est qu’ils ne sont pas conçus pour fonctionner plusieurs heures de suite ou tout au long de l’année. Le moteur risquerait de surchauffer peut-être. Ce qui ne devrait pas être le cas des appareils Sound Screen.

Et pourquoi ne pas télécharger des sons sur votre iPod ou autres appareils portatifs? Ils ne fonctionnent pas à l’électricité, il faut les recharger. Donc, faudrait s’assurer que la pile puisse durer toute la nuit. Pour dormir, cela pourrait aller, mais j’imagine mal un iPod à la porte d’un thérapeute. Sans oublier qu’on ne peut vivre sans nos petits gadgets qui servent à mille et une applications. Et l’argument de taille: ils coûtent beaucoup plus cher que 60 ou 130 $.

Ma seule réticence: celle de créer une dépendance. Je ne le croyais pas, mais c’est vrai. Une amie ne peut plus dormir sans le son de son mini ventilateur. Et elle n’a que 25 ans!

Sources d’information : psychotherapy.net ; marpac.com
Photo : iStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone