Un bureau d’étudiant peu dispendieux

Femme Etudiante Bureau ISTOCKPHOTO decoration
iStockphoto

Ma grande fille ayant quitté le nid familial pour voler de ses propres ailes, je prévoyais me servir de sa chambre pour me faire une pièce multifonctionnelle. J’envisageais y installer ma machine à coudre et tous mes articles de couture dans un meuble de rangement. J’imaginais aussi y installer une table en longueur pour découper mes tissus. Mes accessoires d’exercices y avaient leur place, de même que mon attirail d’artisanat.

Toutefois, mon fils avait aussi son idée concernant l’utilisation de cette pièce. Conception très différente de la mienne, dois-je le préciser. Ses études, de plus en plus exigeantes, profiteraient tellement  d’un lieu davantage propice à la concentration et au travail intellectuel. Je ne peux tout de même pas être contre la vertu.

Et c’est parti pour l’aménagement d’un bureau étudiant! Non pas avec le mobilier de ses rêves, ça aurait coûté des milliers de dollars, mais un beau bureau, fonctionnel et bien éclairé.

La pièce maîtresse : le bureau. J’ai hésité entre l’utilisation d’un panneau de verre posé sur des tréteaux ou la transformation d’une porte (en la raccourcissant), toujours posée sur des tréteaux. Ne riez pas! Mon médecin avait ce genre d’installation en guise de bureau de travail. Un beau vernis, des beaux accessoires, c’était tout à fait chic! Et original! Des petits piliers, du genre colonne grecque, seraient tout aussi élégants comme supports, mais ce n’était pas dans les goûts de mon fils.

J’aurais aimé avoir le temps de parcourir les marchés aux puces afin de dénicher un bureau de travail usagé, avec des tiroirs de chaque côté, ou un joli secrétaire à l’ancienne.

Finalement, on a opté pour une petite table de cuisine, ancienne et stylisée, très peu chère car il n’y avait plus de chaises pour compléter l’ensemble. Ça lui donne pas mal d’espace pour s’étendre quand il fait ses travaux tout en laissant assez d’espace dans la pièce pour ne pas se sentir encombré. Le gros du budget  a été consacré  à l’acquisition d’une bonne chaise ajustable. On sait qu’une bonne posture est importante pour favoriser l’étude.

Un bon éclairage, par le biais d’un plafonnier et d’une lampe de lecture, et voilà fiston bien équipé pour réaliser son projet de réussite. Quelques accessoires décoratifs sur son bureau, une étagère pour ses livres et un agrandissement du tableau périodique fixé  au mur enjolivent le tout. Beau, efficace et peu dispendieux.

Et, à bien y réfléchir, un crochet pour suspendre le sac à dos pourrait aussi contribuer à favoriser les études en empêchant fiston de se casser le cou en trébuchant contre le sac.

Photo : istockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone