iStock

Où trouver la céramique recyclée

Nous avons vu récemment que la céramique n’est pas le plus écologique des matériaux, mais elle est préférable à beaucoup d’autres produits car elle renferme des qualités non négligeables, ce qui est en soi une excellente nouvelle pour les mordus de ce matériau.

Chacun d’entre nous par contre peut rendre la céramique davantage écologique en faisant un petit effort lors de l’achat.

L’organisme Écohabitation, par l’entremise d’un article de Mélanie Busby, rapporte que la céramique à contenu recyclé était déjà largement disponible dès 2013, mais que les consommateurs négligeaient de l’exiger. Les témoignages de deux commerçants viennent le confirmer. C’est d’autant plus regrettable que la céramique à contenu recyclé ne coûte pas plus cher et sa qualité n’a rien à envier à la céramique classique.

Un conseil: ne vous limitez pas à la question de savoir si le produit offert est à contenu recyclé. Posez deux à trois questions supplémentaires pour départager les commerçants qui osent prétendre que leurs produits sont à base de matériaux recyclés alors que c’est faux, et ceux qui vendent réellement de la céramique à contenu recyclé. Écohabitation y va de quelques conseils.

Pour le reste, Mélanie Busby vous guide dans l’achat de céramique à contenu recyclé: pièges à éviter, questions à poser au commerçant et au fournisseur, tour d’horizon des produits fabriqués au Québec qui, rassurez-vous, sont très nombreux. Le choix est là.

Petite déception : Écohabitation soutient que la céramique provient la plupart du temps de l’Italie et de la Chine, donc beaucoup de gaz à effet de serre (GES) sont émis pendant le transport. De plus, les Chinois utilisent le charbon comme source d’énergie pour la fabrication de la céramique, une énergie qui «produit près de 1 000 fois plus de gaz à effet de serre que l’Hydroélectricité.»

Photo: istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone