Trop de jeunes négligent l’assurance habitation

Selon un sondage au profit de Desjardins Assurances générales, 35% des 18 à 34 ans n’ont souscrit à aucune assurance habitation au Québec. Pour les autres tranches de la population, le pourcentage est de 23%.

Pourquoi n’assure-t-on pas son logement au Québec, surtout chez les jeunes?

  • Parce qu’on l’oublie, répondent 31% des récalcitrants.
  • Parce qu’on trouve le prix à payer trop élevé, signale un autre tiers des répondants.
  • Parce qu’on estime ne pas avoir assez de biens de valeur, affirment 18% des répondants.

Pourtant, indique Desjardins Assurances générales, la facture peut s’élever à moins de 65 cents par jour. Une donnée peut nous aider à voir clair : environ la moitié des locataires entre 18 et 34 ans qui ne possèdent pas d’assurance ignorent ce qu’est  la responsabilité civile.

« Il faut garder à l’esprit que l’assurance habitation va aider l’assuré à récupérer ses propres biens en cas de dommages, mais elle va aussi le couvrir pour les dommages que lui et les personnes à sa charge pourraient causer aux biens d’autrui. C’est ce que l’on appelle la responsabilité civile, et c’est inclus avec la police d’assurance habitation », souligne Denis Côté, vice-président à la commercialisation, chez Desjardins Assurances générales.

Source : iStockPhoto

Il ajoute: « Il est important de comprendre que si l’on n’est pas protégé par une assurance habitation et que l’on est responsable d’un dégât important, la santé financière du locataire et celle de ses proches se retrouve automatiquement menacée, et pour longtemps », rappelle M. Côté.

Maintenant la question qui tue. Pourquoi tant de jeunes de 18 à 35 ans ignorent ce qu’est la responsabilité civile? Les parents ne l’enseignent pas?  L’école non plus? Sinon, comment et où le jeune peut-il l’apprendre?

Pourtant, suffit d’un dégât d’eau, pire d’un incendie, pour que le jeune locataire se retrouve coincé sous une avalanche de paiements pour avoir privé d’autres locataires de leurs biens à cause de sa négligence. Sans compter la perte de ses propres biens.

Selon Desjardins Assurances générales, la valeur moyenne d’une réclamation pour vol s’élève à 2 500 $ chez les locataires assurés, à 10 000 $ pour un incendie, à 8 000 $ pour la responsabilité civile.

« N’oublions pas non plus, qu’en cas de dommages forçant la relocalisation de l’assuré, des frais de subsistance lui sont versés », termine M. Côté.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone