Trois « Stade olympique de Montréal » en un seul

C’est le stade le plus gros du monde. Autour de 150 000 personnes peuvent s’y asseoir. Tous les habitants de la ville de Trois-Rivières y trouveraient un siège, et le stade pourrait accueillir encore 18 000 personnes, soit presque l’équivalent du Centre Bell. La ville de Sherbrooke entrerait aussi au grand complet avec ses 144 000 habitants. Et il resterait 6000 places à combler.

May Day stadium. Photo de Nicor sur Wikipedia

Ce gros monstre de béton devance tous les autres stades du monde avec une bonne longueur d’avance puisque le suivant, le Salt Lake Stadium situé en Inde, accueille 120 000 personnes, puis le Michigan Stadium aux États-Unis, presque 110 000.  Le Stade olympique de Montréal? Il est dans la brume, loin derrière, avec 56 000 sièges.

Ce monstre de béton s’appelle le Rungnado May First Stadium, ou encore le May Day Stadium, et il est situé à Pyongyang, la capitale de la Corée du Nord, l’un des derniers pays communistes du monde.

Magnolia de WibblyWibby Wikipedia

Au-delà des dimensions colossales, c’est le look du bâtiment qui retient de l’attention. On dit qu’il est censé évoquer le magnolia, une plante à fleur luisante et décorative en forme de coupe. Du haut des airs, peut-être. Mais plus je contemple la façade de l’édifice, plus j’y vois une tête de militaire. Il ressemble davantage à un édifice militaire, style le Pentagone à Washington, qu’à un stade sportif et culturel. Massif, gris, esthétique neutre.

Bref, quelque chose de plus belliqueux que la douce romance d’un magnolia.

Là, je vois sourire ceux et celles qui suivent de près la politique internationale. La Corée du Nord est ce pays qui vient de procéder à son troisième essai nucléaire, au grand dam des autres pays de l’Asie.

La Corée du Nord est ce pays que dirigeait le dictateur Kim Jong-il, décédé en 2011, dont le culte de la personnalité et la puissance de l’armée de son pays passaient bien avant le bien-être du peuple.

Donc, vous ne serez pas étonnés d’apprendre que, non seulement ce stade sert à des événements sportifs et artistiques, on l’utilisait également pour rendre hommage, chaque année, au dictateur nord-coréen et à la nation. L’événement s’appelle le «Arirang», connu en anglais sous le vocable de Mass Games. Il s’agit d’une immense chorégraphie réunissant plus de 100 000 participants.

Le spectacle figure dans les annales du livre des records Guinness. Il est considéré comme le plus gros événement de la planète. Comme vous pouvez le constater, on nage dans les eaux du superlatif depuis le début du billet.

Estimez-vous chanceux d’avoir vu le stade au moins une fois. Très peu de touristes mettent les pieds en Corée du Nord.

Références : Wikipedia anglais aux articles Rungnado May First Stadium, Magnolia, Kim Jong-il, Arirang, Mass Games

Photos :photo du stade de Nicor sur Wikipedia CCAttribution-Share et celle du magnolia de WibblyWibby sur Wikipedia

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone