iStock

Travaux dans la chambre des enfants

On vous offre un aide-mémoire pour vous faciliter la tâche si vous songez à refaire la chambre de vos enfants.

L’utilisation d’un revêtement en jonc de mer pour le sol est une excellente décision. Par contre, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour la pose. Comme il s’agit d’une matière naturelle, la réalisation des joints peut se révéler difficile. Le produit a tendance à s’effilocher.

Souvenez-vous que certaines fibres naturelles destinées au recouvrement du sol, comme le liège et le caoutchouc, doivent être déposées dans la pièce entre 24 et 48 heures avant l’installation, histoire de s’acclimater à l’air ambiant.

Le liège n’est pas le seul produit efficace en termes d’insonorisation, le sable entre les solives fait également l’affaire. Il présente l’avantage d’être peu dispendieux. Informez-vous auprès d’un marchand de rénovation.

La pose du liège est accessible à tout bricoleur à condition que la surface du sol soit bien aplanie.

Le vinyle coûte moins cher que le linoléum, c’est vrai, et il est plus souple, mais il est moins résistant aussi. Et la résistance d’un matériau est d’une importance capitale dans la chambre d’un enfant.

Si vous êtes de nature impatient et non méticuleux, ne vous aventurez pas dans la pose d’un papier peint. Vous le regretterez amèrement. Il faut lessiver les murs et les boiseries avec une solution décapante avant d’appliquer le papier peint.

Vous voulez dérouler une frise étroite de papier peint autour de la chambre de votre enfant? Rappelez-vous que la largeur de la bande est directement proportionnelle à la hauteur de la pièce.

Une unité munie de tablettes et couvrant tout un mur est la solution parfaite pour héberger les jouets et tout ce que l’enfant accumulera en grandissant. Nul besoin de tout changer à chaque année.

Assurez-vous que les étagères et les bibliothèques sont bien fixées au mur pour éviter les renversements. L’éclairage doit être éloigné des sources inflammables.

Une patère est la solution idéale pour inciter les enfants à accrocher leurs vêtements. Si elle est munie d’une tablette, ils pourront y déposer leurs souliers.

Manque d’espace? Il existe des tables de travail sur roulettes (et même des matelas) qu’on peut glisser sous un lit surélevé. Si l’enfant est un ado, on construit une mezzanine pour le lit. Si la hauteur de la pièce le permet, bien sûr.

Photo : istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone