iStock

Travaux à l’extérieur

Mai est certainement le meilleur temps pour entreprendre des travaux de réno à l’extérieur, histoire de mieux profiter des longues soirées d’été qui approchent. Voici des conseils d’ordre général si vous songez à créer ou à refaire un espace récréatif: patios, terrasses, jardin.

Avant de construire une terrasse, tenez compte de tous les facteurs que cela implique. Et ils sont nombreux. Désirez-vous beaucoup ou peu de soleil? Quel paysage voulez-vous avoir en permanence devant les yeux? Le regard des voisins risque-t-il de vous embêter? Avez-vous l’intention de relier le jardin ou l’espace de jeux de vos enfants à la terrasse? Voulez-vous une terrasse près ou éloignée de la maison?

Briques, pavés de béton et carreaux de terre cuite présentent un avantage pour la composition du patio: ils vous permettent de dégager des espaces pour y planter des végétaux. C’est ce qu’on appelle un patio végétalisé. Non seulement cette alternance entre carrés de verdure et matériau donne un cachet décoratif, mais elle apporte un bain de fraîcheur, si petit soit-il, à votre espace récréatif durant les canicules.

Le bois est un matériau accessible à tout bricoleur. Ou presque. La fabrication d’une allée en bois est relativement facile. Puis, une terrasse en bois permet au bricoleur de la prolonger d’une solive, si besoin il y a, année après année.

Ne prenez jamais à la légère les fondations d’un muret sous prétexte que ce n’est qu’un «petit mur». Ce n’est pas juste une question de poids. Rappelez-vous que le sol est une matière qui bouge.

Tout ce qui est enfoui : poteaux, piquets, pieux, doit l’être à cinq pieds sous la terre à cause des périodes de gel.

iStock
iStock

Pierres naturelles ou briques? Disons que, pour le bricoleur amateur, les défauts paraissent moins avec les premières qu’avec les deuxièmes. Par contre, un habitué montre un muret de briques en un rien de temps. L’amateur peut le faire s’il est bien guidé. Il y a plusieurs façons de disposer les briques selon le cachet voulu. Il y a aussi les pierres reconstituées. Le choix de teintes, de formes et de tailles est très varié.

Si vous optez pour des briques: patio, muret, barbecue, jetez votre dévolu sur les plus solides qu’offre le marché. Elles doivent résister au gel et aux intempéries.

Une fois la brique placée, n’enlevez pas le mortier coulant du joint immédiatement. Sinon, il risque de se frotter à la brique et de laisser son empreinte. Vaut mieux attendre que le mortier s’assèche. Puis, on le gratte.

Si vous érigez une palissade composée de panneaux pleins pour contrer le vent, assurez-vous que la base est solide. Sinon, l’une de vos soirées estivales risque d’être perturbée.

C’est beau une allée en gravier, ça fait naturel. Mais assurez-vous d’élever une bordure de chaque côté pour empêcher le gravier de se disperser. Cela vous évitera d’avoir à «remplir» l’allée.

Pour la construction d’une terrasse écologique, suivez les experts d’Écohabitation.

 

Photos: istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone