Transformez-vous en Sherlock Holmes du tapis

iStockphoto
iStockphoto

Marcher pieds nus sur un tapis soyeux calme les esprits a-t-on appris la semaine dernière. Mais il semble que les acheteurs d’ici soient plus attirés par les couleurs et la taille qui s’agencent à leur décor que par la qualité de la fibre du tapis, apprend-on de M. Shiuja de Tapis d’Orient Bashir et Jean-Jacques Émard d’Émard couvre-planchers.

Pour les curieux, j’ai cherché à savoir comment reconnaître un tapis de fibres naturelles d’un faux.

Monsieur Émard recommande de gratter la fibre avec l’ongle. La laine laisse une mousse. Mais il avoue que sa clientèle ne recherche pas les fibres naturelles et qu’il se spécialise dans les tapis de fibres synthétiques. Il a eu la générosité de me référer à un spécialiste des tapis de fibres naturelles.

 

Nous avons finalement questionné Monsieur Shiuja de Tapis d’Orient Bashir. Ils sont des spécialistes depuis plus de 30 ans et offre un service d’évaluation de tapis. Ils comptent parmi leur clientèle les Gouvernements canadiens et québécois.

L’aspect luxurieux prime aussi pour plusieurs clients, mais attention aux fausses qualités, signale M. Shiuja. Voici ses conseils et les renseignements tirés de Tapis Bashir.com qu’il nous a généreusement offerts :

  • Attention aux aubaines de l’ami du voisin, du copain, de la cousine, ou de la fille du tisserand décédé dont il ne reste que cinq tapis à vendre. Ce sont des faux. Il y a un marché grandissant dans ce genre de piège.
  • N’achetez que des marchands qui ont pignon sur rue. Soit ceux qui garantissent leurs produits et qui permettent l’échange. Ils peuvent aussi fournir une authentification pour vos assurances comprenant : la grandeur, l’origine, l’âge, le style, le matériel, le nombre de nœuds par pieds carrés, la condition et la valeur estimée du marché.

Reconnaître une laine de qualité :

  • Plus le nombre de nœuds au pouce carré est élevé, plus le tapis risque d’être de qualité.
  • Plus la laine peluche lorsqu’on la gratte avec notre ongle, plus elle est grossière et sèche.
  • Le pourcentage d’huile dans la fibre est élevé dans une fibre de qualité. Plus il est élevé, plus la fibre est fine et facile de la manipuler. Par exemple, les tapis du Maroc sont fabriqués à partir d’une laine sèche et n’ont que 20 nœuds au pouce carré. Un tapis pakistanais a 200 nœuds au pouce carré. Faut savoir que le pourcentage d’huile dans la fibre est plus élevé lorsque la tonte s’effectue après l’hiver qu’après l’été.
  • Il faut aussi savoir que la fabrication du tapis marocain est protégée par l’État. Les fabricants ne peuvent pas améliorer ou raffiner leurs produits. Leurs laines restent plus sèches. Avec la compétition liée à la mondialisation, ils ne sont donc pas réputés pour la qualité de leurs tapis.

Reconnaître la vraie soie

  • Tirez un à deux fibres et faites-les brûler :
    • Si l’odeur et la texture sont comme celles d’un cheveu brûlé, c’est naturel.
    • Si l’odeur ressemble davantage à celle du plastique brûlé, c’est une arnaque.
    • Si la fibre brûle comme du papier, c’est aussi une arnaque.

À propos des tapis antiques

  • Ils datent d’au moins cent ans.
  • Les tapis semi-antiques datent de 50 à 99 ans.
  • Ils sont majoritairement faits de laine, de soie
  • Ils possèdent une surface plus lumineuse et animée, ce qui donne une illusion de profondeur.

Une véritable distinction dans la qualité, et ce, sur plusieurs niveaux, existe entre les tapis d’hier à aujourd’hui. On apprend que les tapis antiques de l’Inde faits de soie nouée à la main comptent 4224 nœuds par pouce carré !

Pour en connaître davantage sur la qualité des tapis, Tapis d’Orient Bashir offre des soirées d’informations gratuites les premiers jeudis de chaque mois à 19 h. *Il faut réserver car il arrive que des designers, des classes d’étudiants en design ou autres groupes occupent toute la place.

Vous pensez vous être fait rouler ? L’évaluation verbale est gratuite sur place.

Merci à messieurs Émard et Shiuja pour leur généreuse collaboration.

 

Sources d’information :  Emard couvre-planchers et Tapis Bashir à Montréal

Photo : iStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone