Tout l’monde au chalet!

Ça sent la ruée vers le chalet. Quand les premières nuits chaudes arrivent, c’est que le retour au chalet est imminent. Il y a comme un air de fête dans l’air. D’autant plus que le long congé des Patriotes est à nos portes.

Même si l’hiver n’a pas été particulièrement dur, reste qu’il faut se taper les travaux et les inspections de base une fois au chalet avant que la chaleur et les régiments de moustiques ne fassent leur apparition.

-Ouvrir le robinet et laisser l’eau s’écouler quelques minutes pour faire disparaître toute trace du produit que vous avez mis l’automne précédent pour empêcher le gel. Tant qu’à y être, vérifier si tous les tuyaux sont en bon état. Colmater immédiatement si fuite il y a.

-Passer le terrain au peigne fin pour enlever toute matière susceptible d’attirer les rongeurs et autres petits animaux.

-Vérifier l’état de la fosse septique.

-Traquer la moindre trace d’eau s’introduisant par les portes, le plancher, les fenêtres. L’humidité excessive est un facteur de pourrissement à long terme.

-S’assurer que le système d’air conditionné est en bon état ainsi que le système électrique.

-Ne pas manquer de jeter un coup d’œil au toit. S’il commence à s’user, faut y voir pour éviter le pire! Une fois là-haut, on retire le capuchon de la cheminée.

-Vérifier les fondations du bâtiment au cas où des fissures ont fait leur apparition.

-S’assurer que l’extincteur et les piles du détecteur de fumée sont en état de fonctionner.

-Nettoyer les gouttières.

-Inspecter l’état des moustiquaires, surtout si vous détestez les moustiques.

-Faire le nettoyage du puits de surface et procéder à la première des deux analyses annuelles de l’eau. Actionner la pompe, rouvrir le robinet et remplir le réservoir du chauffe-eau. Ensuite, on branche l’appareil.

Toute une série de mesures s’impose selon que votre chalet est alimenté à l’électricité ou au gaz propane. Suffit de consulter le site de CAA Québec.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone