Un toit pour les insectes

Il y a des gens qui se passionnent pour les maisons. Ils les construisent, les habitent, les achètent, les vendent, les rénovent, les décorent.  Le bâtiment lui-même leur procure du plaisir.

D’autres voient leur résidence comme l’unique moyen d’accéder à leur première passion. Exemples: jouer de son instrument de musique en toute tranquillité, attirer et observer les oiseaux, créer un immense village miniature au sous-sol ou encore jardiner et faire de l’aménagement paysager.

Aujourd’hui, Casarazzi s’adresse au jardinier.

Plus les années passent, plus on mesure l’erreur monumentale de la génération précédente où on détruisait à coup de pesticides et autres produits chimiques les «bébittes» qu’on ne voulait pas autour de la propriété. On prend lentement conscience que chacune d’entre elle avait un rôle précis à jouer. Et qu’en opérant un génocide sur une espèce, on finissait par créer un problème ailleurs.

iStockphoto
iStockphoto

Maintenant, le jardinier doit tenter de ramener les insectes au bercail, c’est-à-dire au jardin.

Vincent Albouy, entomologiste amateur, et André Fouquet, journaliste de terrain depuis presque 40 ans, ont fusionné leurs observations et leurs connaissances pour pondre le guide Loger et abriter les insectes au jardin.

Suffit de lire le sommaire pour avoir une idée des questions abordées par les auteurs:

  • Où logent les insectes au jardin (terre, sable, arbre creux)?
  • Une petite histoire des nichoirs et abris à insectes,
  • Construisez vos nichoirs à insectes (tiges, bois percé, terre battue),
  • Aménagez des refuges et abris pour les insectes (comme la résidence d’hiver pour les papillons),
  • Logements collectifs pour les insectes (hôtel et spirale),
  • Un environnement favorable aux insectes (haie, pelouse, mare),
  • Le jardinage insecto-compatible (comme le recyclage et l’entretien).

D’autres titres sont fournis à la fin du bouquin.

Au tour du jardinier maintenant de ramener tout ce beau monde à la maison.

Référence: Loger et abriter les insectes au jardin, Vincent Albouy et André Fouquet, Delachaux et Niestlé, 2014, 128 pages

photo : iStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone