Un tapis protecteur pour grand-mère

iStockphoto
iStockphoto

Ma grand-maman est centenaire. Elle vit toujours dans son appartement, au deuxième étage de l’immeuble. Elle sort tous les jours pour acheter ses victuailles au marché du coin, ou aller à la banque, ou prendre un thé avec ses amies. Elle est la preuve vivante qu’on peut vivre longtemps de façon autonome.

Son secret? Bien prendre soin d’elle et avoir beaucoup de plaisir dans la vie. Et elle y voit! Cette année, son propriétaire a rénové les escaliers menant à son étage. Il a aussi décidé de ne pas ajouter une lisière de tapis protecteur sur les marches. Ma grand-mère en est désolée. Cette bande de tapis rendait ses déplacements dans les escaliers plus sécuritaires lorsqu’il y avait une petite neige fine. On sait que la combinaison bois peint et lisse avec flocons de neige est très propice aux glissements.
Ma grand-mère a donc pris les choses en main.

Elle avait vu des tapis de caoutchouc sur les marches d’un de ses voisins. Ça lui semblait tout à fait sécuritaire. Elle s’est donc informée auprès de lui de sa satisfaction face au tapis.

Edgar lui a appris que ces couvre-marches sont constitués de pneus recyclés. Ils sont antidérapants et faciles d’entretien. Vous n’avez qu’à utiliser un détergent, comme du savon à vaisselle, avec de l’eau chaude.
Il y a du verglas et vos tapis sont recouverts de glace? Pas de problème. Ils sont très résistants aux chocs causés par une pelle qui se confronte à la glace. Souvent, il suffit de dégager un seul bout du couvre-marche et de le soulever. Toute la glace se soulèvera sans plus d’efforts.

Ces couvre-marches sont disponibles en différents formats que vous pouvez ajuster, au besoin, en les taillant. Ils peuvent aussi être utilisés sur un balcon ou dans une allée. Si la dimension est importante, vous n’aurez même pas à les fixer. Leur poids suffira à les maintenir en place. Autrement, selon le matériau à recouvrir, bois, béton, métal ou fibre de verre, vous pourrez les fixer en utilisant des vis ou du scellant. Suivez les recommandations du fabricant à ce sujet.

Le printemps venu, ils se rangent facilement, même à l’extérieur comme sous le perron ou le patio, car ils résistent à la moisissure.

Ma grand-mère m’a donc mandatée pour procéder à cet achat avant l’hiver. Quand je suis allée pour installer le tout dans les escaliers, j’ai remarqué que grand-mère avait l’œil plus pétillant que d’habitude. C’est que son nouvel ami, Edgar, lui rend souvent visite maintenant! Quand je vous disais qu’elle a le don de saisir toutes les occasions de la vie.

Sources d’information : ma grand-mère et CAA Québec

Source photo : iStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone

2 réflexions sur “ Un tapis protecteur pour grand-mère ”

Les commentaires sont fermés.