Archives pour l'étiquette verre

iStock

Contemporain jusqu’au bout

On lui reproche sa froideur. Or, il semble que le style contemporain séduit toujours autant car il trouve preneurs. Design épuré, espace ouvert, lumière naturelle à profusion, mobilier artistique, tout cela est fort recherché même après tant d’années.

L’illusion d’un espace sans fin est ce qui nous frappe quand on entre dans un décor contemporain. Le mobilier est souvent intégré dans les murs et les cloisons, l’éclairage est encastré, le superflu ne trouve refuge nulle part. Tout est propre, frais et dépouillé.

iStock
iStock

Des fenêtres grandioses, et parfois des murs entièrement vitrés, prolongent l’espace intérieur vers l’extérieur. Du même coup, elles inondent la pièce de lumière naturelle. Comme l’intérieur est nu et que le verre est un matériau omniprésent, la lumière naturelle illumine l’espace. Continuer la lecture

iStock

Des armoires en deux couleurs

La mode des armoires de cuisine bicolores bat son plein. Une couleur pour les armoires du haut, une couleur pour celles du bas, ou même une couleur différente pour les portes. Imaginez toutes les possibilités qui s’offrent à vous!

La combinaison de deux couleurs pour les armoires a de quoi dynamiser toute la cuisine, que ce soit par des coloris clairs ou par des coloris sombres.

Fermez les yeux et imaginez les duos : orange et brun, or et brun, aubergine et vert anis, orange et violet, bleu et or, bleu et gris, turquoise et beige, turquoise et brun chocolat, gris et mauve, jaune et crème, noir et ocre. Et la liste s’allonge.     Continuer la lecture

iStock

La vaisselle vintage s’expose

Pour plusieurs d’entre vous, la vaisselle est un élément décoratif tout aussi important que le revêtement mural ou l’éclairage. On l’expose partout. Dans les armoires vitrées, sur les meubles et sur les tablettes murales, et dans toutes les pièces de la maison. Très souvent, il s’agit de vaisselle vintage.  Continuer la lecture

Découpe et briques de verre

iStock
iStock

Il est préférable qu’un professionnel effectue la découpe d’une surface de verre. Par contre, un excellent bricoleur peut la réaliser, à condition qu’il fasse preuve de prudence.

Voici des conseils en vrac.

  • Enfilez des gants et des lunettes protectrices.
  • Découper une surface de verre exige beaucoup de précision. Le trait doit se faire d’un seul coup, sous une pression uniforme. Il vaudrait mieux multiplier les exercices avant de commencer le travail définitif.
  • Exercez-vous avec le coupe-verre afin de le manier de façon habile. Le propriétaire de l’outil ou le marchand vous indiquera comment le tenir correctement. Ou même une vidéo sur YouTube.
  • Il faut au préalable humecter les outils (coupe-verre ou molette) avec du pétrole.
  • Installez un tissu ou autre matière entre la table et la surface de verre à découper.
  • Vous tracez un trait rectiligne le long d’une règle à l’aide d’un crayon feutre, vous imbibez la ligne tracée avec du pétrole puis vous cassez la ligne entamée d’un léger coup de doigt ou de jointure.
  • Pour un trait circulaire, on utilise une tournette à ventouse munie d’une molette qui fonctionne comme un compas. La manœuvre demande davantage de précision.
  • Une fois le trait cassé, en guise d’abrasif, on frotte une pierre de Carborundum, qu’on a pris soin d’humecter avec du pétrole, le long du tracé.
  • Pendant que nous y sommes, si vous devez percer une surface de verre avec une perceuse électrique, prenez soin de fixer une matière autour de l’endroit à percer, que vous fixerez bien solidement, car le forêt aura tendance à déraper.

Continuer la lecture

iStock

Le verre matériau du futur

L’avenir n’appartient pas seulement aux écomatériaux. Le verre en est la preuve éclatante.

Au départ, c’est-à-dire il y a des siècles et des siècles, le verre était peu transparent et peu résistant. Les progrès de la science ont permis au verre de gagner en transparence et en solidité. C’est pourquoi la fabrication du verre exige beaucoup d’énergie car le degré de transformation est élevé. Elle dégage du CO2, des métaux lourds et des gaz polluants en quantités industrielles.

Le verre est donc loin derrière le bois, la pierre, la terre ou la paille en termes de matériaux écologiques. Par contre, il devance de beaucoup les bêtes noires des écologistes que sont le PVC, l’aluminium et même l’acier. Continuer la lecture