Archives pour l'étiquette Trois-Rivières

Hausse de 4% des ventes résidentielles

Le deuxième trimestre de 2016 ne s’est pas montré différent des sept trimestres précédents: il a lui aussi enregistré une augmentation au chapitre des ventes résidentielles, un taux de 4%, en comparaison du deuxième trimestre de 2015.

iStock
iStock

La région de Gatineau a mené la barque pour un deuxième trimestre consécutif avec un boom de 12%. Elle a devancé Trois-Rivières (5%), Québec et Montréal (2%) alors que Sherbrooke (-1%) et Saguenay (-2%) ont connu des baisses légères.

Au sein des petites régions, un tas de municipalités ont vu le volume de leurs transactions exploser. Joliette (47%), Saint-Georges (42%), Saint-Lin Laurentides (37%), Mont-Tremblant (33%) et Rimouski (22%). Par contre, Baie-Comeau (-19 %), Thetford Mines (-24 %) et Sept-Îles (-40 %) ont piqué du nez.

Regardons maintenant le prix médian des unifamiliales. Continuer la lecture

Frais de copropriété au Québec

iStockphoto
iStockphoto

Quels sont en moyenne les frais de copropriété dans les grandes régions métropolitaines du Québec?

Quels sont les principaux facteurs qui les déterminent?

La Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) est partie à la chasse aux réponses. On vous les livre textuellement.

  • Les frais de copropriété moyens pour l’ensemble du Québec s’élèvent à 193 $ par mois.
  • Sur le plan géographique, la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal affiche les frais de copropriété les plus élevés, alors que les copropriétaires payent en moyenne 198 $ par mois. Ce résultat grimpe à 234 $ sur l’île de Montréal et varie entre 124 $ et 167 $ dans les autres secteurs de la région montréalaise.
  • Les RMR de Gatineau, de Québec et de Sherbrooke affichent des frais de copropriété mensuels moyens respectifs de 195 $, de 176 $ et de 152 $, tandis que les RMR de Trois-Rivières et de Saguenay sont les plus abordables, avec 117 $ et 101 $ par mois respectivement.

Continuer la lecture

Les ventes résidentielles bondissent

iStock
iStock

La Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) publiait récemment les statistiques du marché immobilier résidentiel en milieux urbains et ruraux, d’après, comme toujours, la base de données provinciale Centris®. Les résultats:

-Hausse de 8 % des ventes durant le premier trimestre 2016 par rapport au même trimestre l’an dernier. C’est une septième augmentation consécutive et le premier trimestre annuel le plus fructueux au cours des trois dernières années.

-Mise à part celle du Saguenay dont les ventes ont chuté de 9%, toutes les régions ont vu leurs ventes augmenter : Gatineau 13%, Montréal 10%, Sherbrooke 10%, Trois-Rivières 4% et Québec 2%. Continuer la lecture

Baisse dans les mises en chantier

La tendance des mises en chantier dans les centres urbains du Québec s’établissait à 35 936 en novembre, comparativement à 36 484 en octobre.

Ces données sont tirées des plus récentes statistiques de la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL).

Voici les données pour les six grandes régions métropolitaines de recensement (RMR) au Québec, suivies d’un commentaire de chacun des experts de la SCHL attitré à la région.

iStock
iStock

Montréal

La tendance se chiffrait à 24 169 en novembre, comparativement à 23 585 en octobre.

David L’Heureux: «L’augmentation de la tendance des mises en chantier au mois de novembre dans la RMR de Montréal s’explique encore une fois par l’effervescence que connaît la construction de logements locatifs. Pour sa part, le marché de la copropriété poursuit sa tendance à la baisse, conséquence d’un stock élevé d’unités achevées et invendues.» Continuer la lecture

Les plex toujours en demande

iStockphoto
iStockphoto

La demande pour les plex de deux à cinq logements a grimpé de 7% lors du troisième trimestre de 2015 par rapport à celui de 2014.

Durant la même période, les ventes pour les résidences unifamiliales ont progressé de 2% tandis que celles des copropriétés ont reculé de 1%, une première baisse au cours des cinq derniers trimestres.

De façon globale, les ventes résidentielles ont augmenté de 2% au cours de la même période au Québec. Il s’agit d’une cinquième hausse consécutive en termes de trimestres. Il va sans dire que le marché immobilier est sur une lancée au Québec. Continuer la lecture