Archives pour l'étiquette traitement

Traiter le bois au naturel

Le bois naturel, c’est écolo, mais il faut le traiter si nous voulons le garder beau longtemps, surtout si les boiseries doivent affronter les rigueurs du climat à l’extérieur. À l’intérieur, un parquet à nu peut se révéler dangereux pour des raisons évidentes.

Vous avez toujours l’option d’acheter un parquet préfini, ce qui vous épargne les désagréments de la finition: travail manuel, odeur du produit utilisé, longue attente avant de poser le pied sur la surface.

Si vous décidez de traiter le bois vous-même, de préférence, évitez les produits synthétiques au profit des produits naturels, comme du vernis sans solvant par exemple. Ne jouez surtout pas avec votre santé. Un produit toxique peut dégager des vapeurs nocives pendant plusieurs mois même si votre nez ne les décèle pas.

iStock
iStock

Il existe quatre grands types de produits de finition concernant le bois : le vernis, la laque, l’huile et la cire.

Le vernis reste à la surface du bois. Son rôle est donc strictement protecteur. Parfait pour les meubles, applicable pour les parquets. Par contre, une fois qu’il faudra le renouveler, armez-vous de patience car il vous faudra poncer toute la surface. Continuer la lecture

Les ravages du ver blanc dans la pelouse

Ver Blanc Pelouse ISTOCKPHOTO art-de-vivre
Source: iStockphoto

L’été dernier, ma pelouse était truffée de grandes plaques jaunes à plusieurs endroits. J’ai cru que mon gazon était brûlé à ces emplacements. L’été avait été plutôt chaud et sec, après tout. Mais ce printemps, je dois constater qu’il y a une autre raison. Car, voyez-vous, ma pelouse est encore comme de la paille. Lorsque je passe le râteau, tous les brins s’arrachent, sans effort. Ma pelouse n’a plus de racines. En fait, je n’ai plus vraiment de pelouse. Elle est détruite à 90%. On voit ma pelouse dévastée sur la photo. Là où il n’y a pas d’arbres.

En observant de près mon sol, j’ai pu constater la présence de nombreux vers blancs. Que faire devant un ennemi aussi efficace? Enlever la terre?

Nul besoin de s’éreinter. À la pépinière Gaétan Chassé à Trois-Rivières, on m’a conseillée de commencer par étendre du terreau sur toute la surface de la pelouse. Ne vous contentez pas de ne soigner que les parties atteintes. Les vers blancs sont assez débrouillards pour trouver une zone non protégée si c’est nécessaire.

Par la suite, semez du gazon puis arrosez abondamment. Une nouvelle pelouse, bien fournie, rendra la période de ponte des vers blancs plus ardue. La dernière étape consiste à répandre des nématodes (une autre sorte de ver) sur toute la surface à traiter. Ces vers sont des prédateurs naturels du ver blanc. Continuer la lecture