Archives pour l'étiquette tendances

iStock

La renaissance du papier peint

Au papier peint classique du temps de nos grands-mères s’ajoutent les imprimés spectaculaires des technologies de reproduction. Le papier peint du bon vieux temps a beaucoup, beaucoup de compétition. La fantaisie est au rendez-vous.

Choisir son papier peint est devenu un casse-tête agréable. Couleurs, textures et motifs abondent. Il n’y a plus de limites à l’imagination. Le papier peint n’est plus un simple accessoire décoratif, il est devenu un jeu visuel.

iStock
iStock

Les nouvelles technologies de reproduction des dernières années ont poussé les artistes à concevoir des motifs spectaculaires. Ils ont redonné au papier peint ses lettres de noblesse en créant des motifs uniques et hautement personnalisés. Aux fleurs de l’époque victorienne se sont ajoutés chiffres, alphabet, équations mathématiques, maisons, chats, legos, décimales, jeux de plage, télés et tout ce que vous pouvez imaginer. Continuer la lecture

Tendances couleurs en 2017

Suffit de parcourir les sites des fabricants de peinture pour constater que le violet sera la couleur à la mode en 2017. Suivent de près les nuances de bleu et de gris. Voici les résultats de notre exploration.

Bétonel met le cap sur l’univers et l’exploration spatiale. Sa couleur vedette : ciel étoilé dans la gamme des violets qui peut s’étendre sur les murs de toutes les pièces. Le bleu nocturne et le gris ne sont pas loin derrière. Beaucoup de gens n’arrivent pas à adopter le violet. Bétonel vient à leur rescousse en les conseillant sur la façon d’intégrer le violet dans leur décoration.

iStock
iStock

Comme nous sommes dans l’ère écologique, Bétonel propose aussi une palette de couleurs qui fait entrer la nature à l’intérieur des maisons.
Continuer la lecture

iStock

Le bonheur est bleu

Le bleu serait la couleur de la sérénité. Ses admirateurs le défendent avec ardeur. Aucune comparaison ne tient à leurs yeux. Le jaune? Trop délavant, manque de punch. Le blanc? Nul dans le sens de néant, aucun relief. Le vert? On se croirait malade ou déprimé. Et puis, disent-ils, quoi de plus pur et de plus beau qu’un ciel de mai.

Le bleu est pour eux la couleur de l’amour, mais un amour serein. Le rouge? Trop intense, trop agressif, trop envahissant. Le bleu, lui, est un long bonheur tranquille. Il serait d’ailleurs la couleur la plus répandue dans les maisons québécoises, titre que le blanc doit certainement lui ravir à l’occasion.

iStock
iStock

Cette année encore, le bleu frappe fort. On voit sa teinte acqua vintage partout: grandes surfaces, mobilier, tapis, literie, rideaux, vaisselle, napperon, coussin, boîte de rangement, étagère. C’est un bleu cendré qui reflète la douceur. Nous l’avons vu couvrir à la fois le sol et les murs, les portes et les cadres des fenêtres. Tout était d’un bleu vaporeux d’un bout à l’autre. Continuer la lecture

Le blanc couleur de l’année

Le fabricant de peintures Benjamin Moore s’est livré à son exercice annuel: repérer les tendances couleur qui flottent dans l’air. Sa principale conclusion est que le blanc occupe toujours la place sur le trône.

iStockphoto
iStockphoto

La directrice de la création chez Benjamin Moore, Ellen O’Neill, a livré un bel hommage au blanc: « Intemporel, le blanc est puissant et polarisant, en ce sens que, soit on le tient pour acquis ou on en fait une obsession. Plus qu’une simple tendance, le blanc est un élément fondamental du design. Dans notre secteur d’activité, la popularité du blanc et son caractère essentiel, voire même mystique, sont quantifiables. Au palmarès des dix couleurs Benjamin Moore les plus vendues, des variantes de blanc occupent cinq places. Il était donc inévitable que le blanc allait un jour être désigné couleur de l’année. » Continuer la lecture

iStockphoto

L’élégance et la douceur du turquoise

Le turquoise trouve peu de preneurs en décoration. Pourtant, on s’émerveille devant les eaux turquoise des îles du Pacifique, on tombe en mode contemplation devant le turquoise du ciel, on soupire d’envie devant une perle turquoise, on écarquille les yeux devant des draps de satin couleur turquoise.

Alors, d’où vient la réticence?

Le turquoise n’a pas l’éclat rageur du rouge, ni la dimension revitalisante du bleu, ni le côté gorgé de soleil du jaune. Il n’a pas la souplesse ni du blanc ni du noir, mais il souffle une élégance discrète et légère qui n’a rien à voir avec celle du violet, couleur lourde et tapageuse. Comme le blanc, le turquoise dégage un air de douceur, de paix et de fraîcheur. Continuer la lecture