Archives pour l'étiquette température

iStock

Des glaçons? Beaux mais dangereux

Et rejaillir au bord des toits comme des glaçons de bonbon clair, chante Robert Charlebois pour décrire ces beaux glaçons qui rendent l’hiver féérique. Saviez-vous que, non seulement ils peuvent se révéler dangereux pour votre famille, mais ils sont l’indice d’une défectuosité grave dans votre maison? Continuer la lecture

iStock

Cellier et cave à vin

Le vin se prend bien en toute saison, mais durant les rigueurs de l’automne et de l’hiver, il apporte une chaleur qui lui est propre. Dans ces moments, il a le don de nous réconcilier avec la vie. Pas étonnant que les amateurs de bon vin lui réservent un espace de rangement bien à lui.

ISTOCK
ISTOCK

Certains le rangent dans leur garde-robe. Sacrilège? Pas du tout. Les bonnes bouteilles de vin peuvent s’entreposer partout à condition que l’endroit soit frais, à l’abri de toute lumière, doté d’une température ambiante entre 10 et 15 degrés et d’un taux d’humidité de 55% à 80%. Attention! Toutes ces conditions doivent être respectées à la lettre, tout au cours de l’année. Le vin est sensible et frileux. Il a besoin de stabilité. Le moindre changement peut l’altérer.

Pour assurer cette stabilité, certains amateurs de vin ont recours à un mini-climatiseur, à un humidificateur, à un refroidisseur de vin et autres appareils après avoir consulté un spécialiste en vin.

Deux autres conditions s’imposent: le vin doit être soustrait à toute vibration et l’air qu’il respire doit être pur. Donc, prière d’éviter le garage comme espace de rangement. Continuer la lecture

iStock

Durable et solide

Autrefois l’expression «investir dans la pierre» signifiait investir dans la construction et l’immobilier. Pourquoi? Parce que l’immobilier est un secteur solide et durable. Comme la pierre.

Existe-t-il un matériau naturel plus résistant, plus durable et plus solide que la pierre? On la croit presque éternelle. Pas surprenant qu’elle figure parmi les matériaux de choix en cette ère d’habitation écologique.

La pierre abonde dans la nature. Elle est recyclable, imperméable tout en étant poreuse et exige peu d’entretien ce qui éloigne nombre de produits chimiques. Elle filtre la pollution en absorbant le gaz carbonique, principal gaz à effet de serre. Atout non négligeable : elle est à l’épreuve du feu.

La pierre diminue la consommation d’énergie dans une maison car elle emmagasine la chaleur pour la redistribuer au besoin. Elle est donc un régulateur naturel de la chaleur car elle combat les écarts de température. Au Québec par contre, cet avantage écologique est moindre car le mur extérieur en pierre est séparé de l’intérieur par un matériau isolant. Mais moindre ne veut pas dire nul. Un plancher de pierre exposé aux rayons du soleil, l’hiver, viendra freiner cette perte écologique. Continuer la lecture

Une p’tite laine pour une bonne cause

iStockphoto
iStockphoto

Avant que nos deux enfants ne viennent habiter avec nous pour une période de deux ans, ma conjointe et moi gardions la température intérieure à 18 degrés l’hiver. La nuit ou lorsqu’on s’absentait pour plusieurs heures, c’était 16 degrés.

Nos deux enfants, eux, étaient habitués à vivre à une température intérieure frôlant les 23 degrés. Il a fallu faire un compromis. Nous nous sommes entendus pour 19 degrés. Même la nuit.

Premières réactions: «Maudit qui fa frett!» ou encore «Faut que j’me mette un gilet!» ou encore «On pourrait pas monter d’un degré ou deux?» Continuer la lecture

Adieu frisson!

calorifère Ecorad

Sommes-nous les seuls à avoir souffert du froid et de l’humidité des derniers mois? Seuls à rêver de températures plus clémentes?

Même avec des thermostats électroniques dans la maison, un frisson nous traversait le corps lorsque « Galarneau » allait se coucher.  Un collègue nous a parlé du retour au chauffage radiant alimenté non pas au mazout mais à l’électricité.  Vous savez, ces beaux calorifères qui ornaient les maisons de nos ancêtres. Ceux en fonte qui pesaient « une tonne », comme disaient nos grands-parents.

Continuer la lecture