Archives pour l'étiquette surévaluation

iStock

Le marché immobilier se porte bien

La demande de logements va s’accroître au Québec en 2018 et en 2019. Et pour le moment, le marché immobilier est loin d’être vulnérable.

Ce sont les deux principales conclusions tirées par la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) à travers deux séries de rapports :

Évaluation du marché de l’habitation et Perspectives du marché de l’habitation.

C’est l’excellente tenue du marché de l’emploi au Québec qui soutiendra le marché immobilier au cours des deux prochaines années. Cela entraînera une augmentation des prix des propriétés à la suite d’un resserrement du marché de la revente. Puis, le vieillissement graduel de la population fouettera la construction d’appartements, prédit la SCHL. Continuer la lecture

Un marché immobilier fragile

Dans sa dernière évaluation trimestrielle, la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) maintient qu’il existe toujours des «signes élevés de conditions problématiques» dans le marché immobilier au pays.

iStock
iStock

 

Trois facteurs expliquent cette évaluation :

  1. la faible croissance de la population dans le groupe des jeunes adultes,
  2. une diminution du revenu disponible (donc moins d’argent à dépenser) et
  3. une accélération de la croissance des prix des habitations.

Voici les faits saillants tels que décrits par la SCHL. Remarquez ce que dit l’organisme fédéral au sujet du Québec. Continuer la lecture

iStock

Le marché roule à plein régime

Rappelez-vous il y a quelques semaines: le record fracassé par le marché immobilier au mois de mars, annoncé par l’Association canadienne de l’immeuble (ACI).

Le communiqué de presse commençait comme ça :

«Selon les statistiques[1] publiées aujourd’hui par l’Association canadienne de l’immeuble (ACI), c’est le troisième mois d’affilée que les ventes résidentielles augmentent au pays et battent tous les records des mois précédents.»

Les faits saillants étaient les suivants:

Faits saillants :
Continuer la lecture

iStock

Le marché résiste à l’emballement

Des signes de condition problématique subsistent à Montréal et à Québec, mais ils sont modérés, ce qui montre que le marché se tient hors de la zone dangereuse.

À Montréal, une surévaluation menace toujours à cause d’un ralentissement de la demande et d’un revenu personnel disponible qui refuse toujours de s’élargir.

Du côté des copropriétés, le marché s’est calmé mais les constructeurs sont appelés à gérer leurs stocks avec diligence. Continuer la lecture

Boom dans les immeubles locatifs

La Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) prévoit une multiplication des chantiers de constructions en 2016 et 2017 tandis que le marché de la revente est appelé à se contracter.

Via Capitale
Via Capitale

«Pendant que le marché de la revente se resserrera légèrement, le vieillissement de la population donnera un élan à la construction résidentielle, surtout dans le segment des logements collectifs», a déclaré Kevin Hughes, économiste principal à la SCHL pour le Québec, à quelque 400 professionnels de l’immobilier, durant la conférence annuelle sur les perspectives du marché de l’habitation au Québec et dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec.

Le but de la conférence est d’aider ces professionnels à se retrouver devant les différentes hypothèses lancées de part et d’autres pour prédire la direction que prendra le marché. D’où le thème de la conférence cette année: «Des repères pour s’orienter». Continuer la lecture