Archives pour l'étiquette sol

iStock

Subvention pour un toit végétal

La création d’un toit végétal est admissible au programme de subvention RénoVert. Cela veut dire qu’un toit végétal contribue à la lutte contre les gaz à effet de serre. Voici ce que vous devez savoir si vous songer à coiffer votre propriété d’une toiture végétale.

Un toit végétal réduit votre facture d’énergie (climatisation et chauffage) d’environ 30% en réduisant les pertes de chaleur. Durant les périodes de canicule qui s’annoncent nombreuses dans les années à venir, il réduit l’entrée de chaleur par le toit de près de 90%. Il prolonge la durée de vie de la toiture en le protégeant contre les rayons ultraviolets et les intempéries. Il ajoute un nouvel espace récréatif, amortit le bruit venant de l’extérieur et purifie l’air autour de la maison. Bref, il augmente la valeur d’une propriété. 
Le degré de végétation dépend de vous. Si vous ne voulez pas trop investir, avoir peu d’entretien à faire, ne pas être obligé de solidifier le toit et d’installer un système de drainage sophistiqué, optez pour un toit peu végétalisé. Souvent, les travaux d’aménagement sont réduits au minimum grâce à l’installation d’un matelas pré-planté.

Continuer la lecture

iStock

Détecter les vices d’une maison

Il est fortement recommandé à tout acheteur de recourir aux services d’un inspecteur professionnel pour passer au peigne fin la maison convoitée avant de signer l’acte d’achat.

Si un vice caché se manifeste dans les mois ou même les années suivantes, diminuant la valeur de la propriété s’il se révèle majeur, il sera trop tard pour revenir contre le propriétaire, à moins de monter un dossier judiciaire qui exigera temps, énergie et argent, sans promesse d’une victoire au bout du processus.

Voici une liste de ce qu’il faut examiner en visitant une maison. La liste n’est pas exhaustive. C’est un aperçu sommaire. Continuer la lecture

iStock

Pour la santé de vos enfants

Le but n’est pas de vous effrayer, ni de faire de vous un pur et dur en matière d’environnement. Si beaucoup des recommandations suivantes reposent sur des preuves scientifiques, d’autres ne sont que des hypothèses, sérieuses, mais qui s’appuient sur des probabilités. L’essentiel est de faire de votre mieux selon le budget disponible.

Les enfants étant maintes fois en contact avec le sol de leur chambre, le choix du couvre-plancher est crucial. Il est préférable de ne pas utiliser les revêtements à base de vinyle car ils renferment du PVC, matière irritante et pouvant provoquer des allergies. On le soupçonne aussi d’être cancérigène. Vous y tenez? Alors prenez soin d’aérer la chambre de vos enfants le plus souvent possible.

Véritable refuge d’acariens, la moquette traditionnelle est à proscrire. Sinon, tournez-vous vers la moquette à fibres naturelles. Celle en laine est réputée pour sa résistance et sa durabilité, deux qualités essentielles vu le côté turbulent des enfants.

Le liège est un revêtement quasi parfait. Il empêche les bruits de la chambre de se propager au rez-de-chaussée et ne contient aucun produit toxique. On utilise le latex naturel en guise de colle. Certains le laissent à l’état brut, d’autres appliquent une couche de peinture, d’autres ajoutent un vernis biologique.  Continuer la lecture

iStock

Travaux dans la chambre des enfants

On vous offre un aide-mémoire pour vous faciliter la tâche si vous songez à refaire la chambre de vos enfants.

L’utilisation d’un revêtement en jonc de mer pour le sol est une excellente décision. Par contre, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour la pose. Comme il s’agit d’une matière naturelle, la réalisation des joints peut se révéler difficile. Le produit a tendance à s’effilocher.

Souvenez-vous que certaines fibres naturelles destinées au recouvrement du sol, comme le liège et le caoutchouc, doivent être déposées dans la pièce entre 24 et 48 heures avant l’installation, histoire de s’acclimater à l’air ambiant.

Le liège n’est pas le seul produit efficace en termes d’insonorisation, le sable entre les solives fait également l’affaire. Il présente l’avantage d’être peu dispendieux. Informez-vous auprès d’un marchand de rénovation.

La pose du liège est accessible à tout bricoleur à condition que la surface du sol soit bien aplanie.

Le vinyle coûte moins cher que le linoléum, c’est vrai, et il est plus souple, mais il est moins résistant aussi. Et la résistance d’un matériau est d’une importance capitale dans la chambre d’un enfant.

Si vous êtes de nature impatient et non méticuleux, ne vous aventurez pas dans la pose d’un papier peint. Vous le regretterez amèrement. Il faut lessiver les murs et les boiseries avec une solution décapante avant d’appliquer le papier peint. Continuer la lecture