Archives pour l'étiquette Sherbrooke

Revente: la copropriété mène la danse

 

Une treizième hausse trimestrielle consécutive et la meilleure performance depuis huit ans pour un troisième trimestre, grâce à une hausse des ventes de 7% comparativement à la même période en 2016. Le marché de la revente roule à un train d’enfer, stimulé depuis janvier par les ventes de copropriétés.

iStock
iStock

Par contre, le nombre de propriétés résidentielles à vendre au Québec a diminué pour un septième trimestre consécutif, une baisse de 8% de juillet à septembre par rapport au troisième trimestre de 2016.

Voici les grandes lignes du troisième trimestre rapportées intégralement. Continuer la lecture

Record de ventes au Québec

Les ventes résidentielles ont augmenté de 4% au deuxième trimestre 2017 (avril à juin) comparativement à la même période l’an dernier. Il s’agit d’un record et d’une douzième hausse consécutive trimestrielle.

Force est de constater que l’impact du resserrement au financement hypothécaire imposé par le gouvernement fédéral, que plusieurs observateurs voyaient comme une épée de Damoclès au-dessus de la tête du marché immobilier résidentiel, a été nul, ou presque.

iStock
iStock

Paul Cardinal, directeur du service Analyse du marché de la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ), voit deux lignes de forces qui ont permis au marché d’échapper au resserrement : Continuer la lecture

Le meilleur début d’année depuis 2012

Les ventes résidentielles ont fait un bond de 6% au Québec durant le premier trimestre de l’année, comparativement à celui de 2016. Nous n’avions pas vu une telle performance depuis 2012.

iStock
iStock

La Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) souligne également qu’il s’agit d’une onzième hausse trimestrielle consécutive.

Force est de constater que les resserrements hypothécaires apportés par le ministre des Finances Bill Morneau n’ont toujours pas ralenti le rythme des ventes au Québec. Selon Paul Cardinal, directeur du service Analyse du marché de la FCIQ, la création d’emplois continue et le solde migratoire ont permis au marché d’éviter le ralentissement.

Voici d’autres données reliées au premier trimestre de 2017 et rapportées intégralement. Continuer la lecture

Hausse de 4% des ventes résidentielles

Le deuxième trimestre de 2016 ne s’est pas montré différent des sept trimestres précédents: il a lui aussi enregistré une augmentation au chapitre des ventes résidentielles, un taux de 4%, en comparaison du deuxième trimestre de 2015.

iStock
iStock

La région de Gatineau a mené la barque pour un deuxième trimestre consécutif avec un boom de 12%. Elle a devancé Trois-Rivières (5%), Québec et Montréal (2%) alors que Sherbrooke (-1%) et Saguenay (-2%) ont connu des baisses légères.

Au sein des petites régions, un tas de municipalités ont vu le volume de leurs transactions exploser. Joliette (47%), Saint-Georges (42%), Saint-Lin Laurentides (37%), Mont-Tremblant (33%) et Rimouski (22%). Par contre, Baie-Comeau (-19 %), Thetford Mines (-24 %) et Sept-Îles (-40 %) ont piqué du nez.

Regardons maintenant le prix médian des unifamiliales. Continuer la lecture

Frais de copropriété au Québec

iStockphoto
iStockphoto

Quels sont en moyenne les frais de copropriété dans les grandes régions métropolitaines du Québec?

Quels sont les principaux facteurs qui les déterminent?

La Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) est partie à la chasse aux réponses. On vous les livre textuellement.

  • Les frais de copropriété moyens pour l’ensemble du Québec s’élèvent à 193 $ par mois.
  • Sur le plan géographique, la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal affiche les frais de copropriété les plus élevés, alors que les copropriétaires payent en moyenne 198 $ par mois. Ce résultat grimpe à 234 $ sur l’île de Montréal et varie entre 124 $ et 167 $ dans les autres secteurs de la région montréalaise.
  • Les RMR de Gatineau, de Québec et de Sherbrooke affichent des frais de copropriété mensuels moyens respectifs de 195 $, de 176 $ et de 152 $, tandis que les RMR de Trois-Rivières et de Saguenay sont les plus abordables, avec 117 $ et 101 $ par mois respectivement.

Continuer la lecture