Archives pour l'étiquette sécurité

Déneiger le toit sans accident

Pluie torrentielle, tempête de neige, froid polaire. Ces derniers jours, le Québec a eu un aperçu de l’hiver typiquement québécois annoncé par les météorologues. Ce n’est qu’un début. Faudra déneiger les toits assez souvent, semble-t-il. Prudence!

iStock
iStock

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) tient à rappeler les normes de sécurité à quiconque entreprend le déneigement d’un toit afin d’éviter les accidents : chute de hauteur, ensevelissement, électrocution, malaise cardiaque, blessure musculaire, hypothermie, engelures.

Voici les conseils de la CNESST. Continuer la lecture

iStock

Quand propriété rime avec santé

La joie de se sentir chez soi et celle de détenir entre les mains un actif financier de très grande valeur sont les deux gros avantages du statut de propriétaire. Mais il existe nombre de bienfaits psychologiques auxquels on fait rarement allusion.

Pour certaines personnes, le fait de devenir propriétaire représente en soi un nouveau départ dans la vie. Ne pas être satisfait de ce que l’on est ou de ce que l’on possède est une émotion qui traverse la vie de plusieurs d’entre nous à un moment donné. Or, acheter une maison et devenir propriétaire permet de faire table rase et de recommencer à zéro. Ceux et celles qui sont déjà propriétaires se le permettent en troquant une propriété contre une autre.

Bien entendu, tout ça à condition d’avoir les moyens financiers. S’imposer un stress écrasant en s’endettant de façon excessive n’a rien d’un nouveau départ. C’est plutôt le contraire. Continuer la lecture

iStock

On rénove quoi?

On rénove pour plus d’espace ou plus de confort. On rénove aussi dans la perspective de vendre sa propriété  rapidement tout en obtenant le prix désiré. Hors de question de rénover à l’aveuglette. Suivez le guide.

  • Il est risqué de courir à plat ventre pour réaliser des travaux majeurs en vue d’une vente rapide. Un gâchis vous attend probablement. Des travaux de quelques centaines ou milliers de dollars feront l’affaire.
  • Revisitez tous les coins et recoins de votre maison et détectez les défectuosités. Vous aurez l’air de quoi si vous négligez de le faire et que le futur acheteur revient accompagné d’un inspecteur en bâtiment? Négliger un tour d’inspection n’est pas la meilleure chose à faire. Et puis, vous aurez beau vendre votre propriété au prix désiré, si le futur propriétaire vous traîne devant les tribunaux pour vices cachés, non seulement vous risquez de voir votre profit fondre au soleil, mais votre qualité de vie en souffrira.
  • Faites face à votre maison et mettez-vous à la place de l’acheteur. La façade est-elle attrayante? La porte d’entrée est-elle impeccable? Une façade négligée signifie propriétaire négligent dans la tête du futur acheteur.
  • Faites le tour de votre propriété à l’extérieur et essayez d’imaginer ce qui risque de déplaire et tentez d’y remédier. Exemple : vous habitez dans un quartier bruyant à cause de la circulation. Informez-vous du coût de l’érection d’un mur végétal ou en matière solide afin d’atténuer le bruit.

Continuer la lecture