Archives pour l'étiquette RénoVert

iStock

Subvention pour un toit végétal

La création d’un toit végétal est admissible au programme de subvention RénoVert. Cela veut dire qu’un toit végétal contribue à la lutte contre les gaz à effet de serre. Voici ce que vous devez savoir si vous songer à coiffer votre propriété d’une toiture végétale.

Un toit végétal réduit votre facture d’énergie (climatisation et chauffage) d’environ 30% en réduisant les pertes de chaleur. Durant les périodes de canicule qui s’annoncent nombreuses dans les années à venir, il réduit l’entrée de chaleur par le toit de près de 90%. Il prolonge la durée de vie de la toiture en le protégeant contre les rayons ultraviolets et les intempéries. Il ajoute un nouvel espace récréatif, amortit le bruit venant de l’extérieur et purifie l’air autour de la maison. Bref, il augmente la valeur d’une propriété. 
Le degré de végétation dépend de vous. Si vous ne voulez pas trop investir, avoir peu d’entretien à faire, ne pas être obligé de solidifier le toit et d’installer un système de drainage sophistiqué, optez pour un toit peu végétalisé. Souvent, les travaux d’aménagement sont réduits au minimum grâce à l’installation d’un matelas pré-planté.

Continuer la lecture

iStock

Réno écolo: comment démarrer

Gardez à l’esprit que le but n’est pas de verser dans l’angélisme. Vous n’avez pas à marcher la tête basse parce que vous êtes conscient qu’un de vos choix favorise la production de gaz à effet de serre, principal responsable du réchauffement accéléré de la planète.
Mais faites l’effort de commencer dès aujourd’hui votre combat contre les changements climatiques en faisant un premier pas. Puis un deuxième, et un troisième. Voici des pistes pour débuter.

iStock

Une éolienne domestique juste pour vous

Les grands vents de l’automne secouent nos fenêtres. Prêtons l’oreille et réfléchissons un peu. Quelle énergie! Ou plutôt: Quelle énergie gaspillée!

Les éoliennes ont le vent dans les voiles sur les grandes surfaces comme les champs et les parcs communautaires urbains. Mais savez-vous que vous pouvez faire construire une éolienne domestique dans votre cour et réduire ainsi vos factures d’électricité?

D’ailleurs, les travaux sont couverts par le programme de crédit d’impôt RénoVert du gouvernement du Québec. Si votre propriété répond aux différents critères du programme, de l’argent neuf vous attend. Continuer la lecture

iStockphoto

Diminution de 18% des mises en chantier

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) était à dresser ses prévisions en termes de mise en chantier pour 2017. Elle tablait alors sur une diminution de 2%. Au même moment, le ministre des Finances Bill Morneau annonçait un resserrement des prêts hypothécaires. L’APCHQ s’est empressée de rayer le taux de 2% pour le remplacer par un taux de 18%.

Une telle différence entre les deux taux montre tout le pessimisme qui habite les experts de l’APCHQ pour l’année 2017.

« Ces données pour l’année 2017 nous préoccupent grandement. La diminution importante des mises en chantier est la conséquence directe des mesures annoncées récemment par le gouvernement fédéral », souligne Georges Lambert, économiste principal à l’APCHQ.

Si ces données se révèlent parfaitement exactes, cela signifie qu’un grand nombre de locataires auront fait une croix sur leurs espoirs de devenir propriétaires en 2017. Ce n’est pas l’an prochain que la province de Québec perdra son titre de championne au pays pour le nombre de locataires sur son territoire.

« Le taux de propriété des ménages québécois est seulement de 61 %, poursuit M. Lambert, nous sommes la seule province en dessous de 70 % du taux de propriété. Le resserrement hypothécaire risque de nuire à 74 000 ménages qui sont actuellement aptes à devenir propriétaires. Nous doutons donc très fortement que l’accès à la propriété puisse s’améliorer avec cette mesure.»

Autres données du rapport de l’APCHQ pour 2017, rapportées textuellement: Continuer la lecture