Archives pour l'étiquette réclamation

iStock

Le propriétaire face aux orages violents

Les orages violents qui secouent le Québec depuis le début de l’été doivent susciter de l’inquiétude chez plusieurs propriétaires. Deux organismes tiennent à les rassurer : le Bureau d’assurance du Canada (BAC) et la Régie du bâtiment du Québec (RBQ).

Le BAC rappelle que la plupart des contrats d’assurance signés par les propriétaires couvrent les dommages provoqués par ce type de catastrophe naturelle. Sinon, il est dans leur intérêt de vérifier au plus vite.

Si le propriétaire devient victime d’un orage violent, la première démarche consiste à communiquer avec l’assureur ou le courtier le plus tôt possible pour mettre en marche le dossier de la réclamation. Plus vite ce sera fait, plus vite l’indemnisation sera effectuée.

Puis, le BAC conseille au propriétaire de s’attaquer aux étapes suivantes : Continuer la lecture

infoassurance

Vous vivez en condo? Veillez aux dégâts d’eau

En partenariat avec infoassurance.ca et le Bureau d’assurance du Canada.

Les dégâts d’eau sont une véritable catastrophe pour les copropriétaires. Ils peuvent endommager de façon permanente les tapis, les planchers, les appareils électroniques, les photos et les biens précieux.

En assurance habitation, les dommages d’eau représentent environ la moitié des réclamations, bien plus que le vol ou le feu.

Un sondage du Bureau d’assurance du Canada révèle qu’en copropriété, 95 % des réclamations faites par les syndicats de copropriété et 60% des indemnités versées sont liées à l’eau.. Pourtant, quand on regarder le tout de plus près, on constate qu’un bon nombre de ces dommages auraient pu être évités par de simples précautions ou par un entretien préventif adéquat.

En effet, un sondage auprès de l’industrie révère que les causes principales de dommages sont :

  • 50 % la tuyauterie
  • 33 % l’infiltration
  • 6 %  le chauffe-eau

Quelles précautions prendre contre les dégâts d’eau?
Continuer la lecture

Trop de jeunes négligent l’assurance habitation

Selon un sondage au profit de Desjardins Assurances générales, 35% des 18 à 34 ans n’ont souscrit à aucune assurance habitation au Québec. Pour les autres tranches de la population, le pourcentage est de 23%.

Pourquoi n’assure-t-on pas son logement au Québec, surtout chez les jeunes?

  • Parce qu’on l’oublie, répondent 31% des récalcitrants.
  • Parce qu’on trouve le prix à payer trop élevé, signale un autre tiers des répondants.
  • Parce qu’on estime ne pas avoir assez de biens de valeur, affirment 18% des répondants.

Pourtant, indique Desjardins Assurances générales, la facture peut s’élever à moins de 65 cents par jour. Une donnée peut nous aider à voir clair : environ la moitié des locataires entre 18 et 34 ans qui ne possèdent pas d’assurance ignorent ce qu’est  la responsabilité civile. Continuer la lecture