Archives pour l'étiquette protection

OACIQ

Une transaction immobilière ou hypothécaire réussie et protégée : L’OACIQ y veille!

L’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) veille à vous assurer une transaction en toute quiétude lorsque vous faites affaire avec un courtier immobilier ou hypothécaire. L’OACIQ accomplit cette mission en encadrant les activités de ces derniers conformément à la Loi sur le courtage immobilier.

Chaque fois que vous utilisez les services d’un courtier immobilier ou hypothécaire, vous bénéficiez des nombreuses protections mises en place pour vous par l’OACIQ.

L’OACIQ vous protège

L’OACIQ dispose de toute une gamme de moyens pour protéger vos intérêts en encadrant les courtiers immobiliers et hypothécaires, tout comme un ordre professionnel le fait, par exemple, pour les avocats ou les notaires. Entre autres :

  • L’Organisme s’assure que les futurs courtiers aient suivi une formation de base reconnue auprès d’un établissement d’enseignement;
  • Il est responsable des examens de certification pour obtenir un permis ;
  • Il veille ensuite à ce que chaque courtier maintienne et développe ses compétences par l’intermédiaire d’un Programme de formation continue obligatoire qu’il a mis sur pied et dont il accrédite les activités;
  • Pour votre plus grande protection, l’OACIQ conçoit des formulaires de courtage qui sont utilisés par les courtiers et dont certains sont obligatoires;
  • L’Organisme par le biais de son Service d’inspection s’assure que la pratique des courtiers et des agences est conforme aux règles de l’art.

Continuer la lecture

Où se cache le bon entrepreneur?

iStockPhoto LP
iStockPhoto LP

Lorsque l’ampleur des travaux de rénovation dépasse la capacité du bricoleur du dimanche, le choix d’un entrepreneur s’impose. Encore faut-il choisir le bon.

  • Première règle: prenez le temps qu’il faut avant de fixer votre choix.Demandez une soumission écrite à plusieurs entrepreneurs. L’idéal serait un minimum de trois soumissions. De cette façon, vous obtiendrez un portrait assez juste de ce que chacun des entrepreneurs pourra vous offrir.

Continuer la lecture

Il se barricade derrière ses meubles

La sœur de mon père, tante Suzanne, venait d’acheter des beaux meubles tout neufs. De mémoire toute la décoration avait été revampée.

Un jour, mon père décide de rendre visite à sa sœur avec sa petite famille. Tante Suzanne lui demande de ne pas emmener les enfants. Elle craint qu’ils ne brisent son mobilier tout neuf. Insulté, mon père se fâche. Elle verra son frère avec ses enfants ou pas du tout. Je n’ai jamais revu tante Suzanne. Cela date des années 60.

Tante Suzanne devait fermer la porte à tous les enfants en bas âge, cela va de soi. L’a-t-elle fait également avec certains adultes pour d’autres raisons? Peut-être. Selon mes parents, tante Suzanne avait un air hautain et marchait le nez bien en l’air.  À ses yeux, le bien paraître primait sur l’être.

Sauf que, ce faisant, ma tante avait dressé une barrière entre elle et certaines joies de la vie. À moins que ce ne soit le but recherché. Tante Suzanne avait-elle peur de quelque chose?

iStockphoto
iStockphoto

Voici une histoire lue récemment qui m’a rappelé celle de tante Suzanne. Continuer la lecture

La maison des esprits en Thaïlande

Vous ne pouvez pas les rater si vous allez en Thaïlande un jour. Elles sont partout, à Bangkok comme à la campagne. On dit que les voyageurs sont étonnés de les croiser devant tant d’immeubles: résidences, hôtels, édifices. Pourquoi? Parce que les Thaïlandais croient toujours aux bons et aux mauvais esprits.

Maison Esprits Thailande ISTOCKPHOTO inusite
iStockphoto LP

En construisant une petite maison qu’ils placent à proximité de l’immeuble, les Thaïlandais «purifient» le terrain et s’assurent que les occupants du nouveau bâtiment vivront en paix. En d’autres mots, ils signent un pacte avec les mauvais esprits afin de les garder éloignés.

C’est souvent vers l’astrologue que les Thaïlandais se tournent pour déterminer l’emplacement de la petite maison. D’autres sources d’informations parlent d’un brahmane, un homme habillé tout en blanc,  appelé «phram» en langue thaïe.

La plupart du temps, la petite maison sera placée de façon à ce que les gens doivent lever les yeux pour l’observer. On l’érige près de la porte principale, orientée vers le nord ou, faute de mieux, vers le sud. L’ombre du bâtiment qu’elle protège ne doit jamais la toucher.

La maison des esprits est fabriquée en série, souvent en béton. Sa forme ne doit jamais évoquer quelque chose de négatif. Une maison toute en longueur est à proscrire car elle évoque un cercueil. La forme en T est également rejetée car elle rappelle le vautour en plein vol. Ces petites maisons ressemblent souvent à des temples miniatures. Continuer la lecture

Non, la fraude hypothécaire ne passera pas!

Au début de mars, mois de la fraude, nous avons décrit la nature de la fraude hypothécaire afin de mieux la reconnaître, donc de mieux se protéger. Titre du billet : Combattons la fraude hypothécaire.

La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) nous revient avec le deuxième volet de son programme de prévention. Cette fois-ci, elle se concentre davantage sur les moyens de se protéger. Voici textuellement les conseils des professionnels de la SCHL: Continuer la lecture