Archives pour l'étiquette prix

iStock

Ils font les calculs pour vous

Vous avez une maison en vue, mais l’achat implique tellement de calculs à droite et à gauche que vous n’avez pas le cœur d’aller plus loin? La Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) vous offre plusieurs calculateurs faciles à utiliser. Vous n’avez qu’à entrer vos chiffres et à faire marcher vos doigts. Continuer la lecture

Happy young couple getting keys of their new house. Close up of female hand receiving keys from house broker. Closeup of the hand of a real estate agent who give the house keys to a woman while her boyfriend signing a contract.

Comprendre la promesse d’achat

Vous songez à acheter la première maison de votre vie dans un avenir rapproché. Vous vous demandez ce qu’est une promesse d’achat (appelée autrefois offre d’achat) dont vous entendez fréquemment parler. Voici l’essentiel.

La promesse d’achat est la conclusion d’une série d’échanges et d’engagements entre le futur propriétaire et le propriétaire de la maison. Tout se retrouve par écrit dans le document. La promesse d’achat est le fruit d’une entente qui définit les règles du jeu entre les deux parties. Si des conditions sont posées, il faut inscrire les délais et s’engager à les respecter.

La promesse d’achat est un document capital car, comme l’indique l’expression, vous vous engagez à acheter la maison, mais sous certaines conditions émises de part et d’autre. Ces conditions sont couchées par écrit dans le document.

La promesse d’achat est l’étape qui précède l’acte de vente, ce fameux contrat qui vous déclare officiellement propriétaire de la maison convoitée. À peu près tout ce qui se trouve dans la promesse d’achat se retrouvera dans l’acte de vente. Le contenu est similaire.  Continuer la lecture

Montréal, Québec, Canada (photo iStockphoto LP)

Être propriétaire à Montréal

Les nouvelles tombent en cascades sur l’état de la ville de Montréal depuis l’automne dernier. Toutes ces données sont susceptibles d’influencer le marché immobilier au cours des prochaines années. Pour ceux et celles qui veulent acheter ou vendre une propriété, ces données peuvent se révéler utiles: moment de l’achat ou de la vente, fixation du prix, etc. Continuer la lecture

iStock

Vendre sa maison rapidement

Ne pas attendre de faire le tour des quatre saisons pour vendre sa propriété et, de surcroît, décrocher le prix désiré. C’est le rêve de tout propriétaire qui veut vendre sa maison. Comment y parvenir? Voici un aperçu.

  • Le prix demandé doit être raisonnable dès le départ. L’exagérer dans l’espoir de faire un gros profit est la pire chose à faire. Tous les professionnels vous le diront: une propriété qui tarde à se vendre fait peur aux acheteurs. Ils finissent par se détourner.
  • Un truc classique pour fixer le prix consiste à obtenir celui des maisons environnantes si jamais elles appartiennent à la même catégorie que la vôtre. Cette manière de procéder comporte des limites. Les maisons de la rue ont beau se ressembler, vous n’avez aucune idée de leur historique, de leur état général à l’intérieur comme à l’extérieur, des travaux de rénovation apportés au cours des années.
  • L’évaluation municipale donne aussi un reflet du prix à demander, mais elle a aussi ses limites.
  • Évitez de vous fier à votre seul jugement pour fixer le prix. Et si la maison valait davantage que vous ne le pensiez? À l’autre extrême, soyez réaliste. Votre maison n’est pas un château.
  • Le courtier immobilier est hautement qualifié pour déterminer le prix de vente pour des raisons évidentes. Par contre, l’avantage de faire affaire avec un évaluateur agréé est que vous vous retrouvez avec un rapport qui deviendra un atout dans votre stratégie de négociation avec le futur acheteur.
iStock
iStock
  • Une fois que vous aurez fixé le prix demandé, déterminez le prix minimum au bas duquel vous refuserez de descendre.  Le courtier immobilier vous aidera dans cette démarche. Continuer la lecture
iStock

Le marché immobilier souffrira

Pour en avoir le cœur net sur l’impact des nouvelles règles du gouvernement fédéral en matière d’hypothèque sur le marché immobilier, la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) a mené une analyse sur la situation. La conclusion? Le marché immobilier ralentira à court et à moyen terme, aucun doute là-dessus.

Paul Cardinal, directeur – analyse de marché, à la FCIQ, explique : Continuer la lecture