Archives pour l'étiquette Plateau Mont-Royal

Toute la famille s’amusera

J’ai redécouvert Montréal en parcourant fébrilement les pages du livre. Depuis, je marche souvent la tête haute, les yeux fixés sur les toits des maisons.

Le livre est magnifique et s’intitule Les couronnements de Montréal, signé Pierre Phillipe Brunet et Jean O’Neil.

Si mon fils était encore enfant, je lui ferais dessiner un fronton, une lucarne, un parapet, une mansarde, une tourelle et autres fantaisies tirées du livre, puis je l’emmènerais faire une balade dans les quartiers indiqués.

iStockphoto
iStockphoto

Le jeu serait facile. Une sorte de Trouvez Charlie. Je lui dirais: «Trouve-moi un fronton!», «Trouve-moi une lucarne», «Trouve-moi un parapet!» et ainsi de suite. Le connaissant, il en aurait raffolé. Du même coup, je l’aurais sensibilisé aux charmes des belles maisons. Continuer la lecture

Montréal ou la banlieue?

iStockphoto
iStockphoto

Un jour dans la salle de rédaction d’un journal hebdomadaire à Laval,  un journaliste revient d’une conférence de presse. Il est dans un état d’agitation avancé: «Je viens de voir la chose la plus laide de ma vie», lance-t-il dès l’entrée. Ces confrères s’agitent à leur tour: «Quoi, quoi, quoi?» Le journaliste: «J’arrive du quartier Ste-Dorothée. Toutes les maisons sont pareilles! D’un bout à l’autre de la rue. Toutes identiques!»

Précisons que le gars avait grandi à Montréal et, de mémoire, il habitait le Plateau Mont-Royal.  Il n’avait pas d’auto. C’est en taxi qu’il se rendait aux conférences de presse. Inutile de vous dire qu’il n’était nullement question pour lui de s’établir un jour à Laval.

Quelques années plus tard, j’ai sursauté en entendant un acteur montréalais déclarer à l’émission Tout l’monde en parle qu’il avait un haut-le-cœur chaque fois qu’il mettait les pieds dans la zone du 450.
On s’entend pour dire que ces deux réactions, celle du journaliste et celle de l’acteur, sont extrêmes. On peut affirmer ne pas aimer la banlieue sans tomber dans l’hyperbole. Continuer la lecture