Archives pour l'étiquette plancher

iStock

Une belle cuisine écolo

C’est faux de dire que l’esthétique et le durable, ça ne va pas ensemble, au contraire! Il se dégage d’une cuisine verte une impression de chaleur et de joie de vivre qu’il est difficile d’obtenir autrement. Voici un exemple.

Imaginez un grand plancher de linoléum naturel, de céramique, de bois, de béton, de pierre naturelle comme l’ardoise ou de terre cuite. Un peu plus haut, les armoires sont en bois massif, en bambou ou en panneaux de paille de blé. L’éclairage naturel entre à pleines fenêtres.

Vous avez grimacé en lisant les mots linoléum et bambou? C’est que les temps ont changé. Le linoléum d’aujourd’hui revêt plusieurs couleurs et motifs contemporains tandis que le bambou offre plusieurs teintes. Il faut prendre le temps de magasiner.

L’évier est en pierre naturelle ou en inox. La base de l’îlot de cuisine est en bois tandis que le plan de travail est en céramique, en béton ciré, en inox ou un quelconque matériau imitant la pierre. Au mur, des casseroles de cuivre suspendues.

iStock
iStock

On voit que toutes les surfaces dans la cuisine s’appuient sur des matériaux durables, hygiéniques et faciles d’entretien. Trois critères qui déterminent largement la cuisine verte. Continuer la lecture

iStock

Poser de la céramique

Comme la plupart des travaux de réno, la pose de la céramique est accessible à tout bricoleur qui sait se montrer patient et minutieux. Au moindre doute par contre, il faut la confier à un professionnel. Refaire un plancher de céramique, ou même la portion d’un mur, c’est très désagréable. Voici quelques balises si vous vous êtes décidé à faire le travail vous-même.

  • Poser de la céramique au sol n’est pas aussi simple que de couler un plancher de béton ou de fixer une moquette. Surtout si le choix des carreaux exige différentes coupes.
  • L’éventail des outils et des instruments requis est impressionnant. Vous aurez besoin de les louer ou de les emprunter.
  • Souvenez-vous que, en général, la céramique destinée au revêtement mural est différente de celle destinée au sol, car elle est plus fragile. Par contre, il existe un modèle de céramique qui s’applique sans problème au sol, au mur et même au plan de travail dans la cuisine. Enfin, il existe un modèle réservé exclusivement au plancher, soit la plus solide de toutes les céramiques.  Continuer la lecture
iStock

Le verre ce grand magicien

Maître de l’illusion, du reflet et de la transparence, générateur de fraîcheur et de pureté, capteur de lumière, briseur de frontières, le verre est un matériau fascinant. Les professionnels de la déco ne s’en privent pas.

Un bon moyen de mesurer le pouvoir du verre, c’est de doter une pièce d’une porte-fenêtre ou d’une fenestration généreuse. Tout est clair tout à coup.    L’espace s’élargit, la lumière inonde la pièce, l’ambiance devient joyeuse.

Le verre est un matériau qui aime conquérir l’espace. Dépassant les ouvertures murales, il se répand dans toute la maison: plancher de verre (briques ou pavés), escalier en verre, mobilier en verre, cloisons et portes intérieures vitrées. Des maisons entières se sont converties au verre. Elles sont transparentes, d’un mur extérieur à l’autre, à 80% de la superficie.

iStock
iStock

Le verre fait danser les reflets, ce qui ajoute à la gaieté des lieux. Les reflets naissent des plus petits objets, du bibelot au miroir. Et la danse devient frénétique si des surfaces de métal, de pierre polie, de laque ou autre matière réfléchissante participent à la fête. Continuer la lecture

iStock

L’élégance de la pierre

Qui n’a pas caressé une pierre polie? Qui n’a pas posé une main à plat sur un mur de pierre? Pour la douceur, pour la rugosité. La pierre impose le respect en décoration par son côté massif et robuste, tout en ayant un cachet visuel certain. De par son élégance, la pierre naturelle a beaucoup de caractère.

Laisser la pierre entrer chez soi, surtout si elle conserve ses formes irrégulières, c’est inviter la nature à participer au renouveau décoratif. Inévitablement derrière se faufile le rustique. Cheminée en pierre et poutres en bois dégagent un air champêtre. Multipliez les plantes vertes sur un muret de pierre, et même des bougies, et vous obtiendrez une atmosphère de pleine sérénité.

L’harmonie du trio pierre-bois-brique est connue de tous. Par contre, la confrontation d’un mur de pierre avec des cloisons de verre est hallucinante, un look maintes fois réclamé dans le style contemporain. Effet décoratif garanti. Continuer la lecture

Traiter le bois au naturel

Le bois naturel, c’est écolo, mais il faut le traiter si nous voulons le garder beau longtemps, surtout si les boiseries doivent affronter les rigueurs du climat à l’extérieur. À l’intérieur, un parquet à nu peut se révéler dangereux pour des raisons évidentes.

Vous avez toujours l’option d’acheter un parquet préfini, ce qui vous épargne les désagréments de la finition: travail manuel, odeur du produit utilisé, longue attente avant de poser le pied sur la surface.

Si vous décidez de traiter le bois vous-même, de préférence, évitez les produits synthétiques au profit des produits naturels, comme du vernis sans solvant par exemple. Ne jouez surtout pas avec votre santé. Un produit toxique peut dégager des vapeurs nocives pendant plusieurs mois même si votre nez ne les décèle pas.

iStock
iStock

Il existe quatre grands types de produits de finition concernant le bois : le vernis, la laque, l’huile et la cire.

Le vernis reste à la surface du bois. Son rôle est donc strictement protecteur. Parfait pour les meubles, applicable pour les parquets. Par contre, une fois qu’il faudra le renouveler, armez-vous de patience car il vous faudra poncer toute la surface. Continuer la lecture