Archives pour l'étiquette Pirandello

Vos meubles tremblent-ils de peur?

iStockphoto LP
iStockphoto LP

Je vous ai parlé d’Anabel la semaine dernière, celle qui se passionne pour la décoration. Elle m’a dit un beau matin: «Si j’avais beaucoup d’argent, je changerais la décoration de ma maison à chaque année.»

Étrange qu’elle me dise ça début mars. Pure coïncidence? Souvent l’envie brusque des gens de tout jeter à terre s’exprime à la fin de l’hiver. Surtout celui que l’on connaît actuellement!

L’été, on y pense moins. Il y a les sorties en famille, les festivals, les pique-niques, les randonnées en vélo et tout le tralala. Il y a de la vie, du mouvement, de la nouveauté. On voit moins les meubles. Continuer la lecture

Rongé par le remords

iStockphoto LP
iStockphoto LP

Vouloir racheter son ancienne maison, cela s’est sûrement déjà vu. La racheter parce qu’elle nous manque trop, ou peut-être par obligation financière ou autre raison. Il y a certainement au Québec un professionnel du courtage immobilier qui a été témoin d’un tel scénario.

Je me souviens d’un conte arabe où le personnage principal, Ahmed, veut récupérer sa maison. Si ma mémoire est fidèle, tous les jours il entre dans son ancienne maison pour y planter un clou, sous le nez du nouveau propriétaire. Ce dernier finit par perdre patience et il redonne la maison à Ahmed.

Je ne me rappelle pas si Ahmed avait en vue un gain financier rapide ou si, vaincu par la nostalgie, il était en proie au remords.

L’écrivain italien Luigi Pirandello a pondu une histoire complètement folle à ce sujet, bien qu’il s’agisse d’un terrain et d’un acte de vengeance. S’était-il inspiré d’un fait divers? Peut-être. L’histoire se passe en Sicile. Continuer la lecture