Archives pour l'étiquette personnes âgées

iStock

Hypothèque: les règles changent

Les nouvelles règles en matière d’obtention de prêts hypothécaires, annoncées récemment par le ministre des Finances du Canada Bill Morneau, font jaser dans le milieu de l’immobilier.

L’Ordre des évaluateurs agréés du Québec les considèrent comme un excellent moyen de lutter contre la spéculation immobilière et d’assurer une stabilité dans un marché sur lequel planaient des risques de turbulence élevés, sans compter l’avantage de l’équité fiscale.

Dans le communiqué de presse, on peut lire: «L’Ordre désire rappeler ses inquiétudes plusieurs fois exprimées quant aux méthodes de contrôle sur les prêts hypothécaires. Il est, plus que jamais, essentiel de réfléchir à l’ensemble des conditions d’octroi de tels prêts et non seulement au seul critère de solvabilité des emprunteurs, sans égard à la valeur marchande de la propriété. Continuer la lecture

Boom dans les immeubles locatifs

La Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) prévoit une multiplication des chantiers de constructions en 2016 et 2017 tandis que le marché de la revente est appelé à se contracter.

Via Capitale
Via Capitale

«Pendant que le marché de la revente se resserrera légèrement, le vieillissement de la population donnera un élan à la construction résidentielle, surtout dans le segment des logements collectifs», a déclaré Kevin Hughes, économiste principal à la SCHL pour le Québec, à quelque 400 professionnels de l’immobilier, durant la conférence annuelle sur les perspectives du marché de l’habitation au Québec et dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec.

Le but de la conférence est d’aider ces professionnels à se retrouver devant les différentes hypothèses lancées de part et d’autres pour prédire la direction que prendra le marché. D’où le thème de la conférence cette année: «Des repères pour s’orienter». Continuer la lecture

Une maison pour vos parents…et vous

iStock
iStock

C’est sérieux. L’idée émane d’un comité formé de scientifiques en France.

Non seulement l’idée risque de séduire des investisseurs en immobilier, mais elle risque de plaire à de nombreux boomers, eux qui sont pris en sandwich financièrement entre les enfants qui tardent à quitter le nid familial et les parents qui finissent péniblement leurs jours dans des résidences d’accueil. Continuer la lecture