Archives pour l'étiquette patio

iStock

La déco s’invite au jardin

Une cour arrière joliment aménagée, c’est tellement invitant! On y passerait des heures. Vous êtes à la recherche d’idées? On égrène pour vous une liste de détails décoratifs qui feront de votre espace récréatif l’endroit idéal pour jouir de la vie.

iStock
iStock

Les arbres sont le pivot de la décoration extérieure. Il faut choisir les espèces avec soin car l’aspect décoratif change d’un arbre à l’autre. Il y a peu de similitude entre le tronc torturé d’un chêne, le tronc élancé d’un peuplier ou les branches tombantes d’un saule pleureur.

Si l’arbre existe, pourquoi ne pas l’entourer d’un massif floral à son pied? Un arbre sobre surgissant d’un massif hypercoloré est toujours d’une grande beauté. Un cercle pavé ou composé de petites pierres fera office de place publique autour de l’arbre. Des plantes de votre choix formeront un deuxième cercle. Quelque part se prélasse un banc.

Quelques arbustes suffisent pour créer une certaine perspective dans la cour arrière. L’érection d’un petit sous-bois permet de reproduire une clairière qui accueillera les visiteurs dans un cadre décoré selon vos goûts. Continuer la lecture

iStock

L’aménagement paysager est-il payant?

Il fut un temps où des propriétaires croyaient qu’une piscine sur leur terrain allait leur permettre de vendre leur propriété plus vite, au prix voulu. Ils se sont trompés. D’autres misaient sur les massifs floraux, le patio, le jardin. Déception. Alors, on fait une croix sur l’aménagement extérieur? Absolument pas!

L’aménagement paysager augmente la valeur d’une propriété, mais c’est très peu comparativement à une cuisine ou une salle de bain rénovées de façon intelligente, avec des matériaux modernes et une configuration qui privilégie le côté pratique. Une toiture et des fondations en bon état, un sous-sol aménagé avec goût, et même des espaces de rangement multiples et efficaces contribuent davantage à la hausse de la valeur d’une propriété que l’aménagement paysager.

Vous êtes un propriétaire-vendeur. Vous attendez les premiers courriels ou les premiers visiteurs. Si vous étiez dans leur peau, sur quoi porteraient vos premières questions? L’aménagement paysager ou l’état des fenêtres, les massifs floraux ou le taux de radon dans le sol, le patio ou l’état de la structure de la maison? Continuer la lecture

iStock

Revêtements de sol pour patio

Plusieurs critères doivent être observés avant le choix d’un revêtement de sol pour le patio : résistance, confort, entretien, harmonie avec la déco extérieure de la maison et celle de l’espace récréatif. On vous donne un aperçu des options disponibles.

Le dallage de pierres naturelles sur un lit de sable est très populaire. Le choix ne manque pas : granit, ardoise, calcaire, grès, etc. Ce type de revêtement se marie très bien avec la végétation environnante, surtout si les pierres sont disposées de façon aléatoire. Le look fait très naturel.

On comble les joints avec du sable, des cailloux, de la terre (mélangée à du sable pour éviter l’effondrement). Si possible, évitez d’utiliser le mortier afin de laisser les eaux de pluie pénétrer directement dans la terre. Un bémol : la pierre très poreuse résiste mal au gel extrême. De plus, elle collectionne les taches. Continuer la lecture

iStock

Asphalte et gazon : à proscrire

iStock
iStock

Les vacances débutent au Québec. Pour plusieurs, cela signifie s’adonner à des travaux à l’extérieur. Vous êtes fin prêt à amorcer le virage écologique? Commencez tout de suite. Réduisez la surface gazonnée et bannissez l’asphalte si vous pensez à refaire l’entrée du garage et les allées.

Continuer la lecture

iStock

Faisons le tour du terrain ensemble

On a tendance à examiner le terrain rapidement. Dans notre tête, c’est secondaire. L’état de la maison et le financement de l’acquisition nous préoccupent davantage. Pourtant, prendre le temps d’observer les quatre coins du terrain vous épargnera peut-être beaucoup de problèmes.

Si la maison que vous convoitez ne sera qu’un arrêt de quelques années, vous vous dites peut-être que le terrain devient moins important. Attention! Si le terrain cache un vice, le prix à la revente sera affecté. Et si vous avez l’intention de vous établir de façon permanente, le terrain exige une réflexion à long terme. Dans les deux cas, un examen de base s’impose.

Si un vieil arbre se trouve à proximité de la maison, il se peut que ses racines soient si déployées dans le sol qu’elles sont sur le point de lézarder les fondations, surtout si celles-ci sont déjà fragiles. Continuer la lecture