Archives pour l'étiquette oaciq

iStock

Condo et promesse d’achat

Comme pour une maison, il arrive un moment où il faut rédiger une promesse d’achat avant d’acquérir la copropriété convoitée. Si le contenu des deux promesses se ressemble, celui lié au condo renferme certaines particularités. Il est dans votre intérêt de bien les connaître.

S’il s’agit d’une copropriété divise, la promesse d’achat indique:

  • la désignation cadastrale de votre espace privé
  • si votre espace privé inclue le stationnement et l’espace de rangement
  • les désignations cadastrales du stationnement et de l’espace de rangement
  • la quote-part de l’espace commun et sa désignation cadastrale
  • si le stationnement ou l’espace de rangement sont privés ou communs, et s’il y a usage restreint ou non
  • la superficie indiquée au certificat de localisation de la partie privative de la copropriété.

Continuer la lecture

iStock

Mieux protéger les propriétaires

Deux organismes ont proposé des améliorations au projet de loi 141 lors de leur passage à l’Assemblée nationale, la semaine dernière.

Avant tout, la présidente et chef de la direction de l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ), Nadine Lindsay, s’est réjouie de la volonté du gouvernement d’augmenter les montants des amendes envers les courtiers qui contreviennent à la LCI. Mme Lindsay a déclaré: « L’OACIQ pourra ainsi encore mieux exercer son unique et exclusive mission de protection du public en ayant un effet plus dissuasif envers les contrevenants. »

Mme Lindsay a suggéré quatre recommandations. Continuer la lecture

iStock

Courtiers et coachs immobiliers

Deux organismes oeuvrant dans l’immobilier demandent au gouvernement provincial d’établir une distinction claire et précise dans la définition d’un courtier et d’un coach immobilier afin de dissiper toute confusion dans l’esprit du consommateur.

Jeudi dernier, le gouvernement déposait son projet de loi sur l’encadrement du secteur financier visant à mieux protéger le consommateur, ce qui inclue de nombreux changements à la Loi sur le courtage immobilier.

Prenant connaissance du projet, la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ), qui regroupe les 13 000 courtiers immobiliers au Québec, n’a pas tardé à réagir. Continuer la lecture

iStock

Le côté pratique d’un courtier

Le printemps approche. Pour plusieurs d’entre vous, c’est la course folle vers l’achat d’une première propriété. Justement, pour que la course se révèle moins folle que prévu, il y a une solution: appeler un courtier. La liste des avantages est longue. Voici les principaux.

Si le temps est une denrée rare pour vous, le courtier sera le bienvenu car non seulement il se chargera du gros du travail, mais il opérera en mode accéléré sans brûler aucune des étapes.

Deux angoisses guettent souvent le premier acheteur : le dépassement des coûts et le malheur de tomber sur un vice caché une fois la propriété achetée, ce qui pourrait impliquer des travaux de rénovation non prévus et, peut-être, des complications juridiques. Encore là, le courtier immobilier soutient le premier acheteur en le conseillant afin de réduire les risques.

Le courtier immobilier aide aussi le premier acheteur à mieux gérer son stress. Ce faisant, il lui évite un tas de pièges: décision trop rapide aux conséquences désastreuses, mauvaise connaissance de la loi et des règlements, communication déficiente avec le propriétaire de la maison que le premier acheteur convoite. Continuer la lecture

iStock

Copropriété : un protecteur à vos côtés

Tout ce qui entoure la copropriété est souvent touffu, peu clair, compliqué. Trébucher est facile, car on cède à l’impatience, et on finit par signer trop vite. Le prix à payer est énorme, financièrement et juridiquement. Vaut mieux se faire accompagner durant les démarches, histoire de se mettre à l’abri de toutes mauvaises surprises.

C’est là qu’intervient l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ). Son équipe est à votre service. Vous pouvez compter sur elle en tout temps. Elle peut répondre à une variété de questions, exemple : «J’achète une copropriété, est-ce que je dois faire inspecter tout l’immeuble?» Son rôle est de vous renseigner pour que vous puissiez prendre la meilleure décision. De ce fait, l’OACIQ vous protège en prenant soin de bien vous informer.

De par sa mission, l’Organisme encadre les professionnels autorisés en administrant rigoureusement la Loi sur le courtage immobilier. Le courtier immobilier que vous avez en vue s’y connaît-il en matière de copropriétés? Maîtrise-t-il toutes les ficelles concernant l’achat, l’entretien, la gestion et la vente d’un condo?  Il est légitime de se poser ces questions et d’y exiger des réponses claires.

OACIQ
OACIQ

Sachez que tous les courtiers immobiliers et hypothécaires du Québec doivent compléter le Programme de formation continue mis en place par l’OACIQ. Parmi les formations proposées, bon nombre concernent justement la copropriété. Vous pouvez consulter le registre des professionnels autorisés par l’OACIQ sur le site web de l’Organisme, sous l’onglet Vérifier le dossier d’un courtier pour connaître le profil du courtier dont vous voulez retenir les services. Vous y découvrirez l’historique de son permis de pratique et un résumé des formations qu’il a suivies. Continuer la lecture