Archives pour l'étiquette Montréal

iStock

Hypothèque: les nouvelles règles vous nuisent?

Le resserrement de l’accès à l’hypothèque a pris différentes formes ces derniers mois. Or, au Québec du moins, les transactions immobilières ne dérougissent pas. Le ralentissement prévu ne s’est pas produit, même si certains aspirants propriétaires se sont vus obligés de modifier leur stratégie.

L’automne dernier, les membres de l’Association nationale de l’industrie hypothécaire du Canada (ANIHC) ont rencontré plus de 50 députés et hauts fonctionnaires à l’intérieur de deux jours. L’objectif : sensibiliser les élus et administrateurs aux conséquences néfastes que pouvait provoquer un resserrement hypothécaire. Continuer la lecture

Pour courtiers et propriétaires curieux

Pourquoi le marché immobilier au Québec se porte bien comparativement au reste du pays? Comment tirer profit du marché en 2018? Pourquoi, depuis très longtemps, le logement locatif coûte-t-il moins cher à Montréal qu’à Toronto? Pour ou contre la gentrification d’un quartier à Montréal?

iStock
iStock

L’édition d’avril 2018 du magazine L’Actualité fournit sa part de réponses à toutes ces questions à partir d’analyses menées par des observateurs et des spécialistes du marché immobilier. Continuer la lecture

iStock

Du positif pour courtiers et propriétaires

Selon les estimations les plus récentes de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ), les Québécois avaient davantage d’argent en main à la fin de 2016, alors que l’économie était en pleine croissance. Vu le sommet atteint par l’économie l’an dernier, gageons que 2017 s’est terminée sur une note aussi positive.

C’est que, selon l’ISQ, le revenu disponible par habitant a progressé de 2,7%, en dollars courants, en 2016. Pendant la même période,  l’indice implicite de prix des dépenses de consommation finale des ménages a connu une hausse de 0,7 %. Si on fait le calcul, on se retrouve avec un surplus de 2% du revenu disponible par habitant par rapport aux dépenses. Continuer la lecture

Hausse des prix à Montréal? Plutôt modeste

Une hausse des prix des logements fait toujours mal, mais comparativement aux autres grands centres urbains du pays, celle de Montréal a été plutôt modeste ces six dernières années. C’est ce que révèle une nouvelle étude de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) intitulée : Examen de l’escalade des prix des logements dans les grands centres métropolitains du Canada, publiée mercredi.

iStock
iStock

L’étude couvre l’évolution des prix entre 2010 et 2016 dans les villes de Toronto, Vancouver, Calgary, Edmonton et Montréal. Trois facteurs ont contribué à la hausse des prix des logements à la grandeur du pays : une croissance économique robuste, une poussée démographique et, bien sûr, la faiblesse des taux d’intérêt.

Autres données citées intégralement : Continuer la lecture

Trois hausses du taux d’intérêt en 2018

Récemment, les économistes de RBC avaient prévu quatre hausses du taux d’intérêt. La première devait clore 2017. Les trois suivantes devaient se produire en  2018. S’ils se sont trompés pour 2017, le taux n’ayant pas bougé, ils soutiennent leurs prévisions pour 2018.

iStock
iStock

Ces hausses du taux d’intérêt viendront compliquer davantage la vie de ceux et celles qui font des pieds et des mains pour s’offrir leur première propriété. Selon RBC, l’accès à la propriété s’est aggravé à Montréal, mais de façon moindre par rapport à des villes comme Toronto, Vancouver et Victoria. Continuer la lecture