Archives pour l'étiquette mises en chantier

iStock

Surévaluation : les évaluateurs réagissent

L’écart s’accentue entre la progression des prix des logements et le pouvoir d’achat des Canadiens. Les prix augmentent alors que le revenu disponible personnel et la croissance démographique n’arrivent pas à suivre. Conséquence : la menace d’une surévaluation plane toujours dans la plupart des marchés au Canada.

Par contre, cette surévaluation et la construction excessive qui sévissent dans le marché devraient exercer une pression à la baisse sur la croissance des reventes, dont par ricochet sur les prix, ce qui devrait ralentir le nombre de mises en chantier.

Telle est la conclusion globale de deux rapports rendus publics la semaine dernière par la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) : celui portant sur l’évaluation du marché de l’habitation et celui portant sur les perspectives du marché de l’habitation. Continuer la lecture

iStock

La copropriété toujours abordable

De façon globale, dans la grande région de Montréal, le nombre de mises en chantier va diminuer pour l’année en cours, passant de 18 700 l’an dernier à un nombre se situant entre 16 000 et 18 000. En 2017, il oscillera entre 15 200 et 18 200. Et le marché de la copropriété est toujours favorable aux acheteurs.

C’est ce qui ressort du rapport Perspectives du marché de l’habitation du deuxième trimestre de 2016 publié par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Continuer la lecture

Les ventes bondissent dans le Grand Montréal

iStockphoto
iStockphoto

Récemment, la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) annonçait la fin de la baisse des ventes résidentielles dans le Grand Montréal. Elle avait vu juste.

Vendredi dernier, la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM) annonçait une hausse de 9% des ventes durant le mois de mai, par rapport à mai 2014.

Non seulement il s’agit d’une troisième hausse consécutive, mais ce mois de mai a été le plus actif ces trois dernières années.

Revenons à la SCHL. Les experts prévoient une augmentation globale du volume des transactions de 2% cette année. Il s’agirait du premier bilan positif depuis 2010. La raison: Continuer la lecture

Il se bâtira moins de maisons

iStockphoto
iStockphoto

Parce que l’offre des constructeurs tend à dépasser la demande, la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) prévoit un ralentissement des mises en chantier au Canada au cours des deux prochaines années.

Au Québec, le rythme des mises en chantier sera plutôt statique cette année pour ensuite s’accélérer légèrement l’an prochain.
Ailleurs au pays, les mises en chantier baisseront dramatiquement dans les provinces de l’Ouest. Par contre, l’Ontario et la Colombie-Britannique viendront contrebalancer.

Bob Dugan, économiste en chef à la SCHL, explique: Continuer la lecture

Copropriétés à MTL: un marché d’acheteurs

Il faudra encore quelques années avant que le marché de la copropriété tourne en faveur des vendeurs à Montréal, le temps que les unités existantes s’écoulent. Ce sera du moins le cas en 2015 et en 2016.

iStockphoto LP
iStockphoto LP

David L’Heureux, analyste principal de marché à la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) qui dévoilait ce matin les perspectives du marché de l’habitation dans la région de Montréal. «Le nombre de copropriétés inoccupées continuera d’augmenter et dépassera vraisemblablement le sommet atteint en 2006 (3 200), indique M. L’Heureux. Parmi les 2 600 copropriétés inoccupées en ce moment, plus de 500 ont été achevées il y a plus d’un an.»

Francis Cortellino, aussi analyste principal: «La demande de copropriétés neuves des dernières années n’a pas été gonflée par les spéculateurs, étant donné que très peu de copropriétés neuves sont revendues rapidement. De plus, dans les immeubles en copropriété récents du centre-ville de Montréal, la proportion d’investisseurs, locaux ou étrangers, n’est pas plus grande que dans les autres immeubles.»

Et M. L’Heureux de compléter: Continuer la lecture