Archives pour l'étiquette matériaux

Une maison écologique, c’est payant!

Peut-être que le tapage entourant le réchauffement climatique vous laisse froid. Tout comme la nocivité de certains matériaux sur la santé des occupants d’une maison. Vous êtes sceptique. Mais soyez certain d’une chose : une maison écologique, c’est payant. Voici les preuves.

Selon une étude de marché commandée par Écohabitation, plus de 60% des entrepreneurs interrogés affirment que le coût de la construction d’une maison écologique dépasse de 2% à 5% celui d’une maison conventionnelle. Par contre, plus de 60% des courtiers immobiliers interrogés soutiennent que la valeur ajoutée se situe entre 5% et 15%. On voit tout le potentiel de la revente que réserve une maison écologique. Le profit est intéressant.

iStock
iStock

D’ailleurs, les experts de la Société canadienne d’hypothèque et de logement se montrent formels: la maison écologique renferme une valeur ajoutée qui est loin d’être négligeable. La raison est simple : les normes écologiques sont les normes de l’avenir. En d’autres termes, ce n’est pas une mode, mais une obligation.

Même si la construction ou l’achat d’une maison durable, et même la rénovation écologique, impliquent des dépenses supérieures, dites-vous que l’aide financière pleut de partout.    Continuer la lecture

iStock

Un sous-sol écologique

Même le sous-sol n’échappe pas au concept de la maison durable. Si vous envisagez des rénovations à l’étage inférieur et que vous êtes sensibilisé à l’avenir de la planète, voici un très court résumé du chemin à suivre, selon les experts d’Écohabitation.

C’est le moment idéal pour procéder à un test de radon, ce gaz cancérigène dont on entend de plus en plus parler. Vous trouverez l’appareil de détection dans un grand centre ou chez un quincaillier. Si le taux est élevé, Écohabitation vous propose un système pour l’évacuation du gaz.

Sceller le chauffe-eau et les tuyaux de plomberie avec un matériau isolant permet de réduire de façon considérable vos factures reliées à la consommation d’énergie.

iStock
iStock

Privilégiez le gypse synthétique (recyclé) pour les murs et le plafond. Il est plus écologique que le gypse naturel. Continuer la lecture

iStock

Exigez un contrat clair et précis

Combien de Québécoises et de Québécois perdent de l’argent chaque année aux mains d’un entrepreneur véreux? Ils sont trop nombreux. Pourtant, il y a un moyen fort efficace d’y échapper : un contrat clair et précis.

Aucun entrepreneur sérieux, et conscient de la crainte des propriétaires de confier leurs travaux de réno à un étranger, ne rechignera si vous exigez que vous remplissiez, ensemble,  un contrat en bonne et due forme. Si l’entrepreneur refuse carrément, ou lève un sourcil d’appréhension, ou accepte mais tourne les coins ronds en négligeant des clauses, méfiez-vous.

Dans un premier temps, l’entrepreneur vous fournira un devis des travaux à accomplir. Une fois le devis approuvé, vous le transformerez tous les deux en un contrat à respecter de part et d’autre.

Le contrat définitif doit comprendre entre autres: Continuer la lecture

iStock

Une salle de bain écologique

Vous serez nombreux cette année à entreprendre des travaux de rénovation dans la salle de bain. C’est l’occasion d’amorcer le virage écologique si jamais vous en aviez l’intention. Commençons par la première étape.

Il s’agit d’un plan de réno peu coûteux et facile à réaliser, développé par les experts d’Écohabitation. Pour un ensemble plus détaillé des travaux, vous devez consulter le site de l’organisme. Photos et graphiques sont disponibles. Continuer la lecture