Archives pour l'étiquette marge de crédit

Des solutions variées pour vos projets immobiliers

Avec les derniers beaux jours de l’été, vous sentez le désir d’entamer un nouveau projet. Vous réfléchissez à ce que vous pourriez accomplir ou sur quoi porterait votre réalisation… Soudain, l’idée vous vient : la maison. Dépendamment du projet choisi, qu’il s’agisse d’acheter, de vendre ou de rénover, Banque Nationale vous propose divers produits de financement qui sauront vous aider à le concrétiser!

iStock_000031996762_Small
iStockphoto

Prêts hypothécaires1
Par contre, l’hypothèque à taux fixe offre une tranquillité d’esprit avec des versements hypothécaires statiques selon la période du prêt contracté. Vous êtes indécis? Il vous est aussi possible de choisir l’hypothèque sur mesure, qui comprend une part de votre prêt à taux fixe et l’autre partie à taux variable. Continuer la lecture

Pour garder un budget équilibré

Source: iStockphoto LP

Voilà près de trois ans qu’observateurs et analystes le répètent : « Attention, les taux d’intérêt vont se mettent à grimper! » Et ils ne montent toujours pas. À force d’entendre le loup hurler, on ne l’écoute plus. C’est justement là que réside le danger. Un beau matin, les taux vont amorcer leur remontée et, pour plusieurs d’entre nous, il sera trop tard.

C’est le message que nous lance L’Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC).

«Les taux d’intérêt n’ont jamais été aussi bas au Canada, mais il faut s’attendre à ce qu’ils augmentent à un moment donné. Les Canadiens doivent examiner leurs dettes et savoir à combien elles se chiffrent, en particulier au titre de leurs prêts hypothécaires, marges de crédit hypothécaires, marges de crédit personnelles et prêts personnels à taux variable, déclare la commissaire de l’ACFC, Ursula Menke. En faisant le bilan de leurs dettes, les consommateurs peuvent examiner de plus près le fardeau de la dette qu’ils assument actuellement et s’interroger sur leur capacité à continuer de le supporter si leurs paiements augmentent. » Continuer la lecture

Pourquoi ne pas s’offrir une résidence secondaire?

Pas dans « tous les Hilton de la terre » comme le suggère l’opéra rock Starmania[1]. Peut-être serait-il plus judicieux de commencer par une résidence secondaire. Que ce soit un chalet pour relaxer « les pieds pendant au bout du quai »[2] ; un copropriété au pays des alligators ; un pied-à-terre pour affaires ; un appartement à quelques pas de l’université pour votre enfant ou vous-même. Si vous vivez loin de votre enfant, un pied-à-terre près de chez lui peut vous offrir un endroit agréable et bien à vous. Continuer la lecture