Archives pour l'étiquette maison

iStock

La maison durable aime le liège

Produit végétal, renouvelable, recyclable, imputrescible, revêtement couru pour le sol, isolant parmi les plus efficaces pour les murs, portes, toitures et planchers, tel est le liège. De plus, il est beau et chaleureux. Bref, c’est un matériau béni des dieux.

Débutons par la base. Parce qu’il étouffe le son et qu’il résiste à l’écrasement à cause de son élasticité, le liège est souvent utilisé à titre de couche sous les parquets de bois ou de bois flottant. Un rôle effacé, mais efficace.

iStock
iStock

Loin d’être inesthétique, le liège se retrouve plus souvent qu’à son tour au-dessus du sol, sous forme de dalles, en guise de revêtement. Ses qualités sont nombreuses : souple, efficace contre les vibrations, doux au contact, agréable au regard. Une dizaine de teintes, sinon plus, sont offertes sur le marché. Continuer la lecture

Check my profile. Young pretty ginger girl holding tablet and showing some content on it to her male friend during studying process at cafe.

Les milléniaux ont faim

À l’approche de la grande saison du marché immobilier, les analystes de BMO s’attendent à ce que les milléniaux (ou génération Y) se lancent à l’assaut des propriétés à vendre, ajoutant du souffle à un marché qui fracasse des records au Québec.

Sal Guatieri, économiste principal, BMO marchés des capitaux, explique: Continuer la lecture

Banque Nationale

Comment « RAPer »?

Si vous êtes prêt à acheter votre première propriété, mais qu’il vous manque un peu d’argent pour la mise de fonds, la stratégie du RAP (régime d’accession à la propriété) vous permet de retirer des sommes de votre REER (régime enregistré d’épargne-retraite) pour financer l’achat d’une première résidence.

Mais connaissez-vous toutes les subtilités du RAP? Les voici! Continuer la lecture

Vivre vert et plus longtemps

Deux études viennent  donner du poids à l’hypothèse selon laquelle le mode de vie écologique, à travers l’emplacement de la propriété et le concept de la maison durable, améliore la qualité de vie et augmente même l’espérance de vie.

iStock
iStock

Celle publiée dans le journal The Lancet Planetary Health nous apprend que vivre au milieu d’arbres et d’autres végétaux, jour après jour et non pas une fois par semaine dans le parc le plus proche, réduit le risque de décès de 8 à 12 %. Continuer la lecture