Archives pour l'étiquette locataires

iStockphoto

Diminution de 18% des mises en chantier

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) était à dresser ses prévisions en termes de mise en chantier pour 2017. Elle tablait alors sur une diminution de 2%. Au même moment, le ministre des Finances Bill Morneau annonçait un resserrement des prêts hypothécaires. L’APCHQ s’est empressée de rayer le taux de 2% pour le remplacer par un taux de 18%.

Une telle différence entre les deux taux montre tout le pessimisme qui habite les experts de l’APCHQ pour l’année 2017.

« Ces données pour l’année 2017 nous préoccupent grandement. La diminution importante des mises en chantier est la conséquence directe des mesures annoncées récemment par le gouvernement fédéral », souligne Georges Lambert, économiste principal à l’APCHQ.

Si ces données se révèlent parfaitement exactes, cela signifie qu’un grand nombre de locataires auront fait une croix sur leurs espoirs de devenir propriétaires en 2017. Ce n’est pas l’an prochain que la province de Québec perdra son titre de championne au pays pour le nombre de locataires sur son territoire.

« Le taux de propriété des ménages québécois est seulement de 61 %, poursuit M. Lambert, nous sommes la seule province en dessous de 70 % du taux de propriété. Le resserrement hypothécaire risque de nuire à 74 000 ménages qui sont actuellement aptes à devenir propriétaires. Nous doutons donc très fortement que l’accès à la propriété puisse s’améliorer avec cette mesure.»

Autres données du rapport de l’APCHQ pour 2017, rapportées textuellement: Continuer la lecture

iStock

Régie : les propriétaires attaquent!

Récemment le Protecteur du citoyen au Québec déposait son rapport. Pour une neuvième année consécutive, il dénonce les délais déraisonnables à la Régie du logement et reproche au gouvernement de ne pas bouger assez vite.

Il n’en fallut pas plus pour que la CORPIQ, un organisme à but non lucratif réunissant 25 000 propriétaires et gestionnaires qui possèdent près de 500 000 logements, ne saute sur l’occasion pour secouer le ministre des Affaires municipales, Martin Coiteux.

Se basant sur une série de recommandations élaborées par un comité formé d’avocats, la CORPIQ a remis plus tôt cette année au ministre Coiteux les propositions suivantes. Nous les rapportons textuellement. Continuer la lecture

iStockphoto

La peur de devenir propriétaire

Vouloir une propriété mais ne pas oser l’acquérir par crainte d’échouer est monnaie courante chez les locataires. Les habitués de ce blogue en savent quelque chose. Maintes fois nous avons abordé le sujet.

Un sondage réalisé par la Banque Scotia entre le 16 mars et le 21 mars derniers nous confirme les peurs les plus importantes chez les 1048 locataires consultés.

La donnée la plus intéressante:

47% des locataires québécois envisageraient l’achat d’une propriété si les paiements hypothécaires étaient égaux ou inférieurs à leur loyer. Le problème est que seulement 22% d’entre eux avait déjà entrepris des démarches auprès des prêteurs pour s’enquérir des possibilités mises à leurs dispositions. Continuer la lecture

iStock

La génération Y veut des maisons

Tandis que les fabricants d’auto se montrent inquiets face au peu d’empressement des membres de la génération Y à acheter un véhicule, l’industrie de l’immobilier sera heureuse d’apprendre que, comme les boomers, les membres de la génération Y veulent devenir propriétaires.

C’est du moins ce qu’il ressort d’un sondage mené par la Banque CIBC les 14 et 15 mars derniers auprès de 1517 adultes, choisis au hasard au Canada.

Dans l’ensemble, 85% des répondants trouvent important de posséder sa propre maison. Or, le taux chez les membres de la génération Y, ou génération millénaire, est de 86%. Pour le moment par contre, le rêve est encore loin de la réalité puisque 42% sont locataires et 21% vivent chez leurs parents.

Rappelons que les membres de la génération Y sont nés, grosso modo, entre 1980 et 2000. Continuer la lecture

iStockphoto

De l’argent pour les 50 ans et plus

La Société d’habitation du Québec (SHQ) annonçait récemment que l’âge d’admissibilité pour avoir droit au soutien financier du programme Allocation-logement était désormais de 50 ans et plus, pour les personnes seules et les couples admissibles au programme. Cela pourrait aider l’un de vos locataires.

Voici les grandes lignes rapportées intégralement: Continuer la lecture