Archives pour l'étiquette jeu

istock photo

Plaisirs coupables

Les saisons froides et sombres commencent à envelopper nos maisons. Les longues soirées à bavarder et à rire sur la terrasse ou le patio sont derrière nous. Est-ce une raison pour cesser de s’amuser? Pas du tout. Ces soirées si agréables, on va les transposer à l’intérieur.

Suffit de réaménager une pièce ou une partie du sous-sol en salle de loisirs, ou encore d’abattre le mur séparant deux pièces pour créer un espace plus grand. Les boomers, une fois les enfants partis, se retrouvent souvent avec un espace à combler. Pourquoi ne pas le transformer en salle de loisirs pour recevoir les amis et tenir des soirées mémorables? Ou pour se ventiler l’esprit, relaxer et même retomber dans les joies de l’enfance. Continuer la lecture

iStockphoto

Maison pour enfants dans le salon

Comme la plupart d’entre nous, vous avez sûrement un jour aménagé une maisonnette pour vos enfants dans un coin de la maison. Les enfants adorent ça!

Vous ne l’avez pas fait? Est-il encore temps? Comme plusieurs, j’ai un jour monté notre tente au beau milieu du salon. Fiston a dormi dedans nuit après nuit. Ce fut long avant qu’il ne s’en lasse.

J’ai appris dernièrement qu’il existait autre chose qu’une tente de plein air pour les enfants dans un salon. L’auteure Virginie Desmoulins a imaginé quinze cabanes intérieures pour les petits. Elle les a toutes réunies dans le bouquin Cabanes pour enfants.

Cela vous intrigue? Continuer la lecture

Paradis de jeu pour chats

Encore dernièrement, un collègue revendiquait la liberté absolue pour son chat. Il ne savait pas que plusieurs municipalités interdisent l’errance des chats et demandent aux propriétaires de chats de garder leur animal de compagnie sur leur terrain, ou en laisse à l’extérieur du terrain, sous peine de recevoir une contravention. Ou pire, dis-je à mon collègue, sous peine de retrouver le chat à la Société protectrice des animaux (SPA). Vivant ou mort. Ce n’est pas tout l’monde qui aime l’odeur des chats, lui explique un autre collègue. Ta liberté s’arrête là où celle de ton voisin commence. Rien à faire. L’homme ne veut pas priver son chat du plaisir de chasser et d’errer.

Il existe peut-être une solution: la création d’un terrain de jeu intérieur pour chat.

Un site européen, Goldtatze, offre toute une gamme de produits qui s’harmonise fort bien à un décor rustique, chic ou contemporain.

Des ponts de languettes horizontales s’accrochant à des paliers ou paniers fixés au mur font le tour de la pièce. Ils passent au-dessus des portes et des fenêtres, se dirigent vers le lit suspendu au centre du plafond ou vers la branche enroulée de corde qui trône dans le coin. Les pièces de bois étant toutes en courbes, l’ensemble est agréable à regarder.

Goldtatze
Goldtatze

Continuer la lecture

Les courtiers immobiliers vendent des turnes

iStockphoto LP
iStockphoto LP

Les Français ont toute une panoplie de mots pour désigner une maison: cambuse, bicoque, piaule, chaumière. J’en ai trouvé un nouveau: T-U-R-N-E.

Je feuilletais une traduction française du roman Berlin Alexanderplatz de l’écrivain allemand Alfred Döblin lorsque je suis tombé sur le mot. De par les phrases, je savais qu’il désignait une habitation, mais jamais je n’avais lu ou entendu ce mot. Exemple: «Eva lui tombe dessus un beau jour dans sa turne.» Second exemple: «Il a sa piaule princière à l‘ouest, à côté naturellement il garde sa vieille turne.»

Il y a quelque chose de vachement comique dans ce mot. Et tout de suite des idées de phrases à la québécoise me sont venues à l’idée. Suivez-moi bien. Continuer la lecture

Initier les enfants au jeu de l’hypothèque

Nous avons connu un père de famille qui avait eu l’heureuse idée d’initier ses deux fils à la Bourse. L’âge des enfants?  Douze ans environ. Oh que c’est jeune, direz-vous! Mais le père savait ce qu’il faisait.

Jeu Hypotheque Enfants ISTOCKPHOTO finance
iStockphoto LP

Les deux fils ont été camelots pendant des années. Le père: «Vous me donnez une fraction de vos épargnes.  Je vous explique les critères de sélection des entreprises. Nous faisons le choix ensemble. Si vous faites un gain, vous le gardez. Si vous perdez de l’argent, je vous rembourse.» Les deux fils avaient gagné passablement d’argent lorsque leur père nous avait raconté l’histoire. Sans compter toutes les connaissances acquises.

Peut-on initier des enfants aussi jeunes aux mécanismes de l’hypothèque? Oui, soutient l’auteure Gail Vaz-Oxlade, quoiqu’elle place l’âge idéal à quatorze ans. Dès que l’enfant manifeste un intérêt à acquérir une propriété dès qu’il le pourra, c’est le temps de passer à l’action. Sous la forme d’un jeu, évidemment. Vous devenez le prêteur, votre enfant devient le futur propriétaire. Continuer la lecture