Archives pour l'étiquette insectes

Un toit pour les insectes

Il y a des gens qui se passionnent pour les maisons. Ils les construisent, les habitent, les achètent, les vendent, les rénovent, les décorent.  Le bâtiment lui-même leur procure du plaisir.

D’autres voient leur résidence comme l’unique moyen d’accéder à leur première passion. Exemples: jouer de son instrument de musique en toute tranquillité, attirer et observer les oiseaux, créer un immense village miniature au sous-sol ou encore jardiner et faire de l’aménagement paysager.

Aujourd’hui, Casarazzi s’adresse au jardinier.

Plus les années passent, plus on mesure l’erreur monumentale de la génération précédente où on détruisait à coup de pesticides et autres produits chimiques les «bébittes» qu’on ne voulait pas autour de la propriété. On prend lentement conscience que chacune d’entre elle avait un rôle précis à jouer. Et qu’en opérant un génocide sur une espèce, on finissait par créer un problème ailleurs.

iStockphoto
iStockphoto

Continuer la lecture

Un jardin sans allergie et des fleurs envoûtantes

Plutôt frustrant quand on aimerait bien avoir son propre jardin tandis que notre corps, capricieux, nous dit: «Non, pas question!» Et si l’on ose le défier, voilà ces allergies qui reviennent et nous gâchent le plaisir de s’attarder dans un espace vert.

Lucy Huntington a consacré un ouvrage complet sur le sujet. Le titre: Un jardin sans allergies. L’auteure s’est spécialisée dans les jardins hypo-allergènes. C’est pourquoi elle sait comment concevoir un jardin qui réduit au maximum les problèmes d’allergie. Continuer la lecture

Ennemis à abattre au potager

Lorsque mes enfants étaient petits, je m’étais amusée à confectionner un petit potager urbain. Comme je savais qu’ils iraient eux-mêmes y cueillir des collations, je tenais à ce que la culture soit biologique.

iStockphoto
iStockphoto

Je n’utilisais donc aucun agent chimique dans la fertilisation de la terre. Le compost était alors devenu un allié indéfectible dans ma vie. J’avais aussi découvert des informations précieuses concernant l’usage du bon compagnonnage des plantes dans le but de favoriser leur croissance et d’éloigner les insectes d’une manière naturelle.

Saviez-vous que l’odeur des fines herbes et des fleurs camouflent celle de certaines plantes et ainsi les protègent des insectes prédateurs?

Par exemple, j’avais planté du thym parmi les choux. Cela favorise l’éloignement des vers du chou. Continuer la lecture

À lire sans se gratter (1e partie)

Je tiens à vous aviser que ce billet pourrait vous donner envie de vous gratter, mais soyez sans crainte, cela devrait s’arrêter dans quelques minutes. À moins que vous soyez l’hôte de ces bestioles… comme mon amie.

Une amie qui demeure en Mauricie m’informait hier qu’elle venait de trouver une punaise sur les rideaux du salon. Brrr… frisson. Je lui ai transmis les deux billets que je vous avais préparés à ce sujet. L’un sur la détection, l’autre sur la prévention et l’extermination de ces répugnantes bestioles. Je pensais vous les présenter avec un intervalle d’une semaine, mais les circonstances m’incitent à le faire aujourd’hui, sans tarder! Continuer la lecture