Archives pour l'étiquette hausse

Pour garder un budget équilibré

Source: iStockphoto LP

Voilà près de trois ans qu’observateurs et analystes le répètent : « Attention, les taux d’intérêt vont se mettent à grimper! » Et ils ne montent toujours pas. À force d’entendre le loup hurler, on ne l’écoute plus. C’est justement là que réside le danger. Un beau matin, les taux vont amorcer leur remontée et, pour plusieurs d’entre nous, il sera trop tard.

C’est le message que nous lance L’Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC).

«Les taux d’intérêt n’ont jamais été aussi bas au Canada, mais il faut s’attendre à ce qu’ils augmentent à un moment donné. Les Canadiens doivent examiner leurs dettes et savoir à combien elles se chiffrent, en particulier au titre de leurs prêts hypothécaires, marges de crédit hypothécaires, marges de crédit personnelles et prêts personnels à taux variable, déclare la commissaire de l’ACFC, Ursula Menke. En faisant le bilan de leurs dettes, les consommateurs peuvent examiner de plus près le fardeau de la dette qu’ils assument actuellement et s’interroger sur leur capacité à continuer de le supporter si leurs paiements augmentent. » Continuer la lecture

Le marché de la revente prend du volume

Janvier a été un bon mois concernant les ventes résidentielles. C’est dumoins la conclusion de l’Association canadienne de l’immeuble (ACI). On peutlire dans le rapport :

« Lesventes désaisonnalisées réalisées à l’échelle nationale en janvier cette annéeétaient en hausse de 4,5 %, par rapport au mois précédent, de manière àatteindre un niveau inégalé depuis avril 2010. En janvier, les ventesdésaisonnalisées ont accusé des gains mensuels dans plus de la moitié desmarchés locaux canadiens, notamment à Vancouver et Toronto. Les ventes se sontaméliorées de façon constante au pays depuis l’été dernier, de sorte qu’ellessont maintenant 25 % plus élevées que le niveau plancher enregistré en juillet2010. » Continuer la lecture

Un contrôle des loyers est réclamé

Fallait s’y attendre! Les associations de propriétaires réclament uneaugmentation substantielle des taux de loyers, mais le son de cloche est biendifférent du côté des associations de défense des locataires. Pour elle, lemessage est clair : il faut geler les taux.

« Les loyers ont déjà trop augmenté à la faveur de lapénurie de logements locatifs des dix dernières années. Il faut contester leshausses! » lance le coordonnateur du Front d’action populaire en réaménagementurbain, François Saillant. Continuer la lecture

Il faut la réforme et vite!

L’Associationdes propriétaires du Québec (APQ) n’a pas tardé à commenter les nouvellesestimations de la Régie du logement pour l’année à venir (voir billetprécédent).

« Avecun taux d’augmentation pour les travaux majeurs de 3%, comment un propriétairepeut-il envisager de rénover son immeuble avec un retour sur investissement deplus de 25 ans! Aucune banque non plus ne lui prêtera de somme nécessaire à destravaux majeurs. Les propriétaires iront donc encore avec des réparationsurgentes ! » déclare Martin Messier président. Continuer la lecture